close
Jeux

Nintendo lance la Switch OLED avec des manettes Joy-Con « améliorées »

Nintendo lance la Switch OLED avec des manettes Joy-Con « améliorées »

Aujourd’hui était un grand jour pour Nintendo et ses fans pour plus d’une raison. Non seulement c’était le jour de la sortie de Metroid Dread — le premier nouveau jeu Metroid en 2D depuis près de 20 ans — mais c’était aussi le jour de la sortie de la Switch OLED. Avec une nouvelle Switch sur les étagères des boutiques, certains s’inquiètent du phénomène de « drift » de la manette, un problème signalé dans les Joy-Cons de la Switch dès le début de la durée de vie de la console.

La Nintendo Switch OLED, ainsi que tous les autres modèles de Switch récemment expédiés, comprendront des contrôleurs Joy-Con améliorés, selon une publication de type « ask-the-developer » sur le site Web de Nintendo.

Ko Shiota, directeur de la division du développement technologique, et Toru Yamashita, directeur général adjoint du département du développement technologique, ont semblé faire allusion au drift des Joy-Con lorsqu’ils ont parlé des améliorations réelles de la dernière version des contrôleurs Joy-Con. Il s’agit d’un problème où les sticks analogiques des manettes Switch se dégradent avec le temps, provoquant des entrées de mouvement involontaire.

« Nous avons mentionné que les spécifications des contrôleurs Joy-Con n’avaient pas changé dans le sens où nous n’avons pas ajouté de nouvelles fonctionnalités telles que de nouveaux boutons », a déclaré Yamashita, faisant apparemment référence aux rapports selon lesquels la Switch OLED n’aurait pas de contrôleurs mis à jour. « Mais les sticks analogiques des contrôleurs Joy-Con inclus avec la Nintendo Switch — Modèle OLED sont la dernière version, avec toutes les améliorations ».

Sans détails spécifiques, il est difficile de dire exactement ce qui a été amélioré dans les sticks analogiques des contrôleurs Joy-con. Cependant, c’est probablement lié à l’usure régulière qu’ils subissent. Selon Shiota, les sticks analogiques des manettes s’usent de la même manière que « les pneus des voitures s’usent lorsque la voiture se déplace, car ils sont en friction constante avec le sol pour tourner ». Avec ce problème à l’esprit, Nintendo a continuellement cherché des moyens « d’améliorer la durabilité » tout en équilibrant l’opérabilité de ses manettes Joy-Con.

Prix de départ de 349,99 euros

En outre, la société a également amélioré les tests de fiabilité des Joy-Con, ce qui, espérons-le, signifie que moins de Joy-Con défectueux quittent l’usine en premier lieu. En fin de compte, bien que rien ne garantisse que le drift des sticks ait été totalement éliminé, c’est un problème que Nintendo a cherché à résoudre.

Il ne semble pas que Nintendo ait fini de travailler sur les manettes de la Switch. L’amélioration du design des Joy-Con est « une chose à laquelle nous nous attaquons continuellement », a déclaré Shiota.

La Switch OLED est disponible dès aujourd’hui avec un prix de départ de 349,99 euros.

Tags : NintendoSwitch OLED
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.