close
Mobile

Samsung veut disposer d’un capteur photo de 576 mégapixels dans quatre ans

Samsung veut disposer d'un capteur photo de 576 mégapixels dans quatre ans

Après les cycles d’horloge des processeurs, le jeu des chiffres sur les mobiles s’est apparemment déplacé vers le nombre de pixels sur la caméra des smartphones. S’il a été prouvé à maintes reprises que plus grand n’est pas toujours synonyme de meilleur, cela n’a pas empêché les fabricants d’afficher de grands chiffres, notamment dans les documents marketing. Il n’y a pas de mal à avoir des dizaines ou même des centaines de mégapixels si l’on peut en mettre autant dans un capteur, mais Samsung pourrait pousser les choses à l’extrême dans quelques années. Non satisfaite de son capteur de 200 mégapixels annoncé récemment, Samsung souhaite apparemment en avoir plus du double d’ici 2025.

Ces pixels sont en grande partie ce qui permet de capturer les informations lumineuses, en particulier les couleurs, et l’on pourrait donc supposer que plus il y en a, meilleure sera l’image obtenue. Malheureusement, il y a d’autres facteurs à prendre en compte dans la production d’une image numérique, comme les objectifs, la précision des couleurs, l’exposition, la balance des blancs, etc. Apple et, plus tard, Google ont prouvé que même les capteurs de 12 mégapixels pouvaient être plus performants que les capteurs photo de plus grande taille, notamment grâce à la magie du calcul.

Il y a également des conséquences à essayer d’entasser autant de pixels dans un capteur qui doit tenir dans un smartphone. L’un des principaux inconvénients est la diaphonie entre les pixels serrés, un problème que la technologie ISOCELL de Samsung a été conçue pour contrer. Toutefois, si l’on augmente encore le nombre de pixels à l’intérieur d’un capteur de même taille, la fabrication et l’ingénierie seront encore plus difficiles pour maintenir l’isolement de ces pixels.

Bien sûr, cela n’empêche pas Samsung de rêver, et Haechang Lee, SVP et responsable des capteurs automobiles de la société, a révélé qu’elle envisageait un capteur d’image mobile de 576 mégapixels d’ici 2025. Les détails les plus précis de ce capteur restent inconnus, mais Samsung avait précédemment indiqué que la résolution équivalente à celle de l’œil humain était de 500 mégapixels.

Grâce à la technologie de regroupement des pixels « ChameloenCell » récemment annoncée, cela pourrait se traduire par des images de 36 mégapixels dans certaines conditions et certains réglages. Cela fait tout de même beaucoup de pixels, peut-être beaucoup trop pour les technologies de fabrication et d’ingénierie actuelles.

N’y croyez pas trop

Avant que vous ne vous enthousiasmiez à l’idée d’un capteur de 600 mégapixels dans votre futur vaisseau amiral, Samsung avait déjà évoqué des capteurs de grande taille destinés aux applications automobiles, à la réalité virtuelle et aux drones. Bien sûr, cela ne veut pas dire que nous ne verrons pas de grands capteurs photo avec des millions de mégapixels sur les smartphones à l’avenir.

Quatre ans, c’est encore loin, et les tendances en matière de photographie mobile pourraient changer radicalement d’ici là. Les performances actuelles de Samsung dans ce domaine n’ont de toute façon pas été constamment bonnes, et peut-être que la société ferait mieux de se concentrer sur l’amélioration de ses technologies de photographie actuelles avant de se vanter d’innovations que peu d’autres fabricants de smartphones voudront utiliser.

Tags : Samsung
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.