close
Technologies

L’USB-C pourrait bientôt prendre en charge une alimentation électrique de 240 W

L'USB-C pourrait bientôt prendre en charge une alimentation électrique de 240 W

L’USB-C est véritablement devenu le port universel par excellence, mais la victoire n’est pas encore acquise. Au cours des dernières années, la plupart des fabricants de smartphones sont passés des ports micro-USB aux ports USB Type-C, et un nombre croissant d’ordinateurs portables sont également livrés avec des adaptateurs d’alimentation USB-C, ce qui vous permet de charger plusieurs de vos gadgets avec un seul chargeur.

Mais, quand est-il des ordinateurs portables de jeu et les stations de travail mobiles les plus puissants ? Ils ont encore tendance à être livrés avec des blocs d’alimentation propriétaires, car les chargeurs USB-C existants ne sont pas assez puissants.

Cela pourrait bientôt changer. Une mise à jour de la spécification du câble et du connecteur USB Type-C fait passer les capacités maximales de fourniture d’énergie de 100 watts à 240 watts.

Outre Thunderbolt 3 et 4, qui ressemble à l’USB-C, mais ne l’est pas, la mise en œuvre des fonctionnalités de l’USB-C peut varier d’un appareil à l’autre. Les choses pourraient devenir un peu plus confuses lorsqu’une nouvelle spécification USB-C sera publiée, qui fera plus que doubler la puissance prise en charge par USB-C Power Delivery.

La technologie USB a vraiment évolué si l’on compte désormais la puissance de sortie à 240 W. Conçus à l’origine uniquement pour les transferts de données, les anciens modèles d’USB sont devenus de bons conduits pour alimenter des périphériques et même charger des smartphones. Avec l’USB-C, les portes se sont ouvertes pour alimenter même certains ordinateurs portables et cet ajout à la spécification lui permettra d’alimenter des ordinateurs encore plus gourmands.

Ça va être la jungle sur le marché

Jusqu’à présent, il était assez facile pour les fabricants de PC d’inclure un adaptateur d’alimentation USB-C dans les ordinateurs portables équipés de processeurs Intel ou AMD série U de 15 watts, et même dans certains modèles équipés de puces de 35 ou 45 watts et de graphiques d’entrée de gamme. En portant la norme d’alimentation à 240 watts, il devrait être possible de faire de même avec de nombreux ordinateurs portables plus puissants conçus pour les jeux ou les stations de travail mobiles. Il est même concevable que les alimentations USB-C deviennent plus courantes pour les ordinateurs de bureau à l’avenir, en particulier les modèles plus économes en énergie comme les nouveaux Mac mini et iMac d’Apple alimentés par une puce ARM.

Dans la pratique, il faut s’attendre à ce que cette mise à niveau soit un désordre au début. Les mises en œuvre, même avec l’USB-C Power Delivery (PD) à 100 W ou moins, ont été incohérentes entre les câbles et les chargeurs, même aujourd’hui. L’USB-IF exigera naturellement des étiquettes appropriées sur ces produits, mais, comme l’histoire nous le montre, cela ne joue pas toujours en faveur des consommateurs.

Tags : USB-CUSB-IF
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.