close
Microsoft

Microsoft partage sa vision de l’avenir des réunions, et le travail hybride

Microsoft partage sa vision de l'avenir des réunions, et le travail hybride

L’avenir des réunions vidéo, c’est votre visage en taille réelle sur un écran plus grand, un son spatial pour vous donner une position plus définie dans la pièce, et la reconnaissance, selon Microsoft, que les lieux de travail hybrides seront le statu quo même si la pandémie s’étend. Le géant du logiciel — qui propose justement sa propre solution de réunion high-tech, sous la forme de Microsoft Salles Teams (Teams Rooms) — a exposé sa vision de l’avenir des réunions, qui ne se résume pas à se serrer autour d’un ordinateur portable en regardant dans une webcam 720p.

« Le travail hybride représente le plus grand changement dans notre façon de travailler de notre génération », déclare Satya Nadella, PDG de Microsoft, à propos de l’évolution du lieu de travail. « Il nécessitera un nouveau modèle de fonctionnement, couvrant les personnes, les lieux et les processus ».

Le défi, souligne Nadella, est que les études de Microsoft indiquent que les gens souhaitent à la fois conserver les possibilités de télétravail plus flexibles qui sont devenues courantes dans certains secteurs pendant la pandémie, mais qu’ils veulent en même temps davantage de possibilités de collaboration en personne. La conclusion, telle que la conçoit Microsoft, est un système de communication plus avancé qui estompe mieux les limites entre les personnes présentes dans la pièce et celles qui la rejoignent à distance.

Les Salles Teams vont donc bénéficier d’un certain nombre de mises à niveau. Tout d’abord, les écrans seront plus grands, avec l’utilisation éventuelle d’un ou de plusieurs projecteurs plutôt que d’un écran, afin de remplir la pièce d’une fenêtre numérique sur les espaces de discussion et de travail Teams, ainsi que sur les participants. Toutefois, ce qui est sans doute plus intéressant, c’est la façon dont Microsoft espère donner à ces participants une place plus physique dans la pièce.

Tout d’abord, l’objectif est de rendre leurs visages grandeur nature. Alors que le fait de se regarder pendant les appels vidéo peut être fatigant, le fait d’avoir une représentation plus grande des personnes avec laquelle vous parlez — qui correspond à l’échelle de toutes les autres personnes présentes dans la pièce avec vous — contribue à les faire se sentir plus réelles et présentes, affirme Microsoft. L’audio spatial, quant à lui, aidera à localiser leur position dans la pièce, en la reliant à leur position sur l’écran.

Un réel coût

Des réseaux de microphones plus avancés intégrés au plafond aideront à l’autre extrémité de l’audio, en rendant la prise de voix plus claire et en éliminant le bruit de fond. Les caméras de suivi, quant à elles, se concentreront automatiquement sur les participants.

Évidemment, tout cela dépend de l’espace et du budget. Les Salles Teams ne sont pas bon marché à équiper, même les systèmes simples comprenant des haut-parleurs, des microphones et une caméra coûtent très cher. Il est possible de dépenser beaucoup plus pour équiper une salle plus conforme à la façon dont Microsoft envisage l’évolution de la plateforme.

Cependant, les espaces plus petits peuvent également bénéficier de certaines des mêmes technologies.

Attention à la sécurité

L’évolution vers le travail hybride pose également des problèmes de sécurité aux entreprises. Microsoft s’engage dans cette nouvelle ère en retirant ses propres employés des réseaux d’entreprise et en adoptant une approche privilégiant Internet. Cela signifie qu’il faut abandonner l’ancienne ère des domaines d’entreprise et des intranets pour lesquels vous avez besoin de VPN et placer toutes les données dans le cloud. Bien entendu, Microsoft est également propriétaire d’Azure, ce qui facilite la transition et incite l’entreprise à promouvoir son activité de cloud computing. Pour les autres entreprises, il n’est pas toujours facile d’adopter pleinement le cloud.

Microsoft demande également à ses propres employés qui travaillent à domicile de « procéder à un test de leurs réseaux personnels pour s’assurer qu’ils sont sécurisés » et exige que chaque appareil mobile qui accède aux informations de l’entreprise soit géré. Nous avons assisté à diverses attaques de ransomware et à une augmentation des tentatives d’hameçonnage pendant la pandémie, et Microsoft affirme que les menaces ne cessent d’augmenter.

Tags : Microsoft
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.