close
Périphériques

Le MacBook Pro et l’iPad Pro subissent des retards en raison d’une pénurie de puces électroniques

Le MacBook Pro et l'iPad Pro subissent des retards en raison d'une pénurie de puces électroniques

Apple pourrait retarder la production des très attendus MacBook Pro et iPad Pro en raison d’une pénurie mondiale de semi-conducteurs.

La pandémie de coronavirus a déclenché une série d’événements qui ont conduit à une grave pénurie de puces. Au départ, la production a été mise à mal, les entreprises ayant été contraintes de fermer leurs usines en raison de mesures de confinement. Toutefois, au fur et à mesure que la pandémie progressait, le télétravail et les cours à domicile ont contribué à une augmentation significative de la demande d’ordinateurs, de consoles de jeux et de tablettes.

Les entreprises de nombreux secteurs ont ressenti les effets de la pénurie de puces. Certains constructeurs automobiles ont dû interrompre leur production en raison de la pénurie, et certains véhicules sont livrés sans la liste habituelle de puces, ce qui a un impact sur leur consommation de carburant à long terme.

Selon Nikkei Asia, la pénurie pourrait maintenant avoir un impact sur les prochains produits d’Apple, entraînant des retards de production pour les prochains MacBook Pro et iPad Air.

On s’attend à ce qu’Apple soit sur le point de sortir un MacBook Pro de 16 pouces, ainsi que la plus grosse mise à niveau de l’iPad Pro jamais réalisée. Malheureusement, il semble que la production du MacBook ait été retardée au moment où les composants sont montés sur les cartes de circuits imprimés. Pendant ce temps, la production de l’iPad a pris du retard en raison de la pénurie d’écrans et de composants d’affichage.

Si Apple connait des regards alors les autres…

En conséquence, Apple repousse certaines des commandes de composants du premier semestre de l’année au second semestre. Si le rapport est vrai, nous pourrions voir les deux appareils présentés en avant-première à la WWDC en juin, mais pas lancé avant une période comprise entre août et octobre.

La nouvelle est encore pire pour l’industrie dans son ensemble, étant donné l’efficacité légendaire de la chaîne d’approvisionnement d’Apple. Si Apple connait des retards importants, les petites entreprises, et celles qui n’ont pas une chaîne d’approvisionnement aussi efficace, seront probablement bien plus touchées.

Quant à l’iPhone, l’éternelle vache à lait d’Apple n’est pas encore touchée par le casse-tête des puces, dit-on. L’approvisionnement en composants est « assez serré », selon les initiés, mais pas au point d’affecter la capacité de production. Apple pourrait choisir de donner la priorité aux composants destinés à ses gammes les plus rentables ; nous avons vu des constructeurs automobiles adopter cette approche au cours des derniers mois, en se concentrant sur les produits les plus vendus, comme les camions, afin de décider de la meilleure façon d’utiliser une chaîne d’approvisionnement limitée.

Tags : AppleiPad ProMacBook Pro
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.