close
Smartphones

L’iPhone 12 mini ne se vend pas aussi bien que prévu aux États-Unis et en Europe

En début de semaine, il a été révélé que Apple a réduit la production de l’iPhone 12 mini, la société étant censée consacrer davantage de ressources à la fabrication de l’iPhone 12 Pro.

La raison est aussi simple que possible : l’iPhone 12 mini ne se vend pas aussi bien que prévu, alors que l’iPhone 12 Pro est plus demandé, et il est donc tout à fait logique qu’Apple ajuste ses plans de production.

Aujourd’hui, un rapport de Digitimes examine tout cela de plus près, révélant que l’iPhone 12 mini connaît une demande plus faible aux États-Unis et en Europe, et c’est exactement là que Apple établit ses plans de production. Pegatron, qui est actuellement en charge de la construction de l’iPhone 12 mini pour l’entreprise technologique de Cupertino, a été invitée à réduire la production de ce modèle, et le rapport ajoute que la principale raison de la faiblesse des ventes est l’impact de la pandémie.

Pour une raison quelconque, la demande pour l’iPhone 12 Pro reste forte, donc pour Apple, tout se termine par un résultat positif, car le modèle plus grand est de toute façon plus cher.

L’iPhone SE Plus est proche

En attendant, on pense qu’Apple est en train de créer un autre nouveau iPhone qui pourrait voir le jour dès le printemps. Des personnes connaissant bien le sujet ont déclaré que la société pourrait lancer un iPhone SE plus grand en avril ou mai, et que l’appareil pourrait finir par s’appeler iPhone SE Plus.

Basé sur l’iPhone 11, le nouvel iPhone SE serait doté d’une encoche et de la reconnaissance faciale, bien que des sources proches d’Apple affirment que la société pourrait également proposer une reconnaissance tactile avec un capteur d’empreintes digitales intégré au bouton d’alimentation. Ce serait une première pour Apple, qui envisagerait également d’intégrer le Touch ID à l’écran de l’iPhone de nouvelle génération.

Tags : AppleiPhone 12iPhone 12 mini
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.