Fermer
Apple

Apple brevette un MacBook qui peut charger sans fil un iPhone et une Apple Watch

Apple brevette un MacBook qui peut charger sans fil un iPhone et une Apple Watch

Cette semaine, Apple a obtenu une paire de brevets portant sur la recharge bidirectionnelle. Les propriétaires de certains appareils Android connaissent bien cette technologie, également appelée « charge inversée ». Par exemple, certains smartphones Android peuvent charger d’autres smartphones par induction pour partager l’énergie de la batterie en cas de besoin.

Apple pourrait jouer avec l’idée d’inclure la recharge sans fil inversée sur ses produits, selon de nouveaux brevets repérés par Patently Apple. Les brevets suggèrent l’utilisation de bobines de charge bidirectionnelle dans des endroits comme le trackpad, le repose-poignet, ainsi que la coque arrière des MacBook.

Comme on peut le voir ci-dessous, les schémas du brevet suggèrent que Apple envisage ce que Samsung a déjà réalisé avec la recharge sans fil QI dans le trackpad du Galaxy Book Flex. Vous pouvez voir un iPhone ainsi qu’une Apple Watch posés sur le repose-poignet du MacBook à des endroits où il semble y avoir des bobines de charge inductive. Un autre diagramme montre la coque arrière d’un iPad, avec l’Apple Watch et un iPhone en train de se recharger également. Il reste donc la possibilité que ce ne soit pas quelque chose qui ne concerne que les MacBook.

Les brevets proviennent de deux dépôts distincts auprès de l’Office américain des brevets et des marques (United States Patent and Trademark Office). Tous deux sont intitulés « Inductive charging between electronic devices ». En langage courant, Apple explique que le brevet concerne « un dispositif électronique et des méthodes de chargement inductif d’un dispositif électronique à l’aide d’un autre dispositif électronique externe ».

Apple décrit également le problème courant de l’utilisation de câbles et d’une alimentation externe pour la charge, en particulier lors des voyages. Cela n’est pas pratique, selon Apple. « Par exemple, certains appareils peuvent être chargés en utilisant un connecteur ou un câble USB. Cependant, malgré l’utilisation de connecteurs et de câbles standardisés, chaque appareil peut nécessiter une alimentation électrique séparée ou dédiée pour se charger. Dans certains cas, il peut être difficile d’utiliser, de stocker et/ou de transporter des blocs d’alimentation séparés pour chaque appareil », peut-on lire dans le brevet.

Un simple brevet

Bien que ce soit très excitant, il est bon de rappeler que les brevets ne deviennent pas toujours des produits finaux, il est donc possible que cela ne se produise jamais. Mais, c’est quelque chose que Samsung a réussi à faire. Le Galaxy Book Flex possède un chargeur QI dans le trackpad, et certains smartphones Galaxy possèdent également une de recharge sans fil inversée qui vous permet de charger d’autres appareils comme des écouteurs en les posant à l’arrière du smartphone.

Bien que tous les iPhone à partir de l’iPhone 8 soient équipés d’un chargeur QI sans fil (et la gamme iPhone 12, Magsafe), vous ne pouvez pas « partager » la puissance de charge de vos autres appareils. Cependant, les dossiers de la FCC révèlent que le nouvel iPhone 12 pourrait avoir une fonction cachée et non activée qui permet de recharger sans fil d’autres appareils comme les AirPods ou l’Apple Watch, tout comme les smartphones Galaxy.

Mots-clé : ApplebrevetiPhoneMacBook
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.