Fermer
Navigateurs Web

Microsoft Edge synchronise désormais l’historique et les onglets ouverts sur plusieurs appareils

Microsoft Edge peut désormais synchroniser les onglets ouverts sur plusieurs appareils

Depuis que Microsoft a lancé le navigateur Edge basé sur Chromium, les utilisateurs attendent que la société ajoute la prise en charge de la synchronisation de l’historique entre les appareils. Après des tests avec un nombre limité d’initiés à Edge Canary en octobre, Microsoft a finalement commencé à déployer la fonctionnalité avec les dernières versions de Edge Canary et Dev.

Microsoft poursuit le travail d’amélioration de Microsoft Edge, et la société a annoncé aujourd’hui quelques nouvelles fonctionnalités destinées aux utilisateurs dans les prochaines mises à jour. En effet, Microsoft Edge va se doter d’une nouvelle expérience de l’historique et de nouvelles capacités de synchronisation qui comprennent non seulement l’historique de navigation, mais aussi les onglets ouverts. Outre la synchronisation de l’historique, vous remarquerez une nouvelle section « Onglets d’autres appareils » qui vous permet de reprendre là où vous vous êtes arrêté, sur Edge sous Windows, macOS, Linux, iOS et Android.

En d’autres termes, ces données peuvent désormais être consultées sur plusieurs appareils, à condition d’être connectées avec le même compte Microsoft dans le navigateur. Et, il va sans dire que l’historique et la synchronisation des onglets doivent être activés sur les deux appareils pour que la fonction fonctionne.

« Combien de fois trouvez-vous la page que vous voulez dans votre historique du premier coup ? La plupart du temps, il y a des essais et des erreurs lorsque vous passez de votre historique aux différentes pages pour trouver la bonne. La nouvelle expérience de l’historique est conçue pour simplifier ce processus en s’ouvrant en haut de la page Web actuelle. À partir de là, vous pouvez simplement cliquer sur votre historique et regarder la page se charger en arrière-plan. Lorsque vous trouvez la page que vous souhaitez, il vous suffit de cliquer n’importe où en dehors du menu de l’historique pour la fermer. Bien sûr, tout comme pour les favoris, vous pouvez aussi épingler l’historique ouvert pour une visualisation plus permanente », explique Microsoft.

En ce qui concerne les onglets, Microsoft affirme que la synchronisation des sites Web ouverts a été une demande importante, et c’est pourquoi elle fonctionne maintenant sur tous les appareils, y compris non seulement Windows, mais aussi macOS, Linux, iOS et Android.

Disponible dans Microsoft Edge Dev et Canary

L’entreprise a augmenté à 25 le nombre d’onglets mémorisés dans l’écran récemment fermé, de sorte que vous pouvez désormais restaurer davantage de pages. Microsoft a également légèrement modifié le comportement lorsque vous ouvrez l’une des pages de l’historique. À l’avenir, les nouvelles pages que vous ouvrirez à partir de l’historique se chargeront en haut de la page Web actuelle. Vous pouvez également apporter un bouton d’historique pratique à la barre d’outils d’Edge dans le coin supérieur droit.

« Le nouveau menu d’historique comprend également toutes vos fonctions favorites de la page d’historique, et vous pouvez effacer votre historique de navigation depuis le menu d’historique. Si vous préférez une vue plus immersive de votre historique, il vous suffit de sélectionner Gérer l’historique dans le menu historique ou de taper edge://history dans votre barre d’adresse », explique Microsoft.

Comme mentionné précédemment, tous ces changements sont en direct dans les canaux Canary et Dev de Edge. On peut s’attendre à ce que Microsoft les fasse passer à la version stable dans les prochaines versions. D’ici là, vous pouvez essayer ces fonctionnalités en téléchargeant Edge Canary ou Dev à partir de ce lien.

Mots-clé : EdgeMicrosoft
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.