Fermer
Smartwatches

La Garmin Venu Sq est une alléchante montre connectée à 199 euros

La Garmin Venu Sq est une alléchante montre connectée à 199 euros

Garmin a annoncé la Venu Sq à 199 euros et la Venu Sq Music Edition à 249 euros, deux montres de forme carrée avec des écrans tactiles LCD couleur de 1,3 pouce (240 x 240 pixels) protégés par un verre Gorilla Glass 3. Ces montres connectées offrent de nombreuses caractéristiques identiques à celles de la Venu, plus onéreuse, pour un prix inférieur. Les deux nouveaux modèles sont disponibles dès à présent sur Garmin.com.

La montre Music Edition, plus chère, se distingue uniquement par sa capacité de stockage intégrée qui, avec un abonnement payant à Spotify, Amazon Music ou Deezer, peut se connecter en Wi-Fi et vous permettre de sauvegarder jusqu’à 500 chansons pour les écouter avec des écouteurs Bluetooth.

J’ai tendance à être sceptique quant à la qualité des montres connectées abordables, mais j’ai été agréablement surpris par presque tous les aspects de la Venu Sq. Le boîtier, qui, selon Garmin, est en polymère renforcé de fibres, est très résistant, et la bord en aluminium anodisé qui entoure le verre lui donne un aspect sophistiqué. La myriade de menus est facile à naviguer et le système d’exploitation est très rapide. Le boîtier n’est pas trop gros non plus, puisqu’il mesure 40,6 x 37 x 11,5 mm. Il supporte des bandes de 20 mm et dispose d’un système d’attache rapide pour en fixer de nouvelles.

Chaque modèle est équipé d’un GPS intégré (avec prise en charge de GLONASS et GALILEO pour une précision accrue) qui suit vos déplacements et peut vous diriger vers des lieux enregistrés. Elles sont également dotées d’un système de suivi des activités pour une quantité franchement stupéfiante d’exercices et de sports, et d’un capteur cardiaque qui peut détecter les irrégularités du rythme cardiaque. Il existe également une fonction d’oxymètre de pouls pour détecter l’oxygène du sang, comme celle de la nouvelle Apple Watch Series 6 et de la Fitbit Sense.

Concurrencer Apple et Fitbit

Les capteurs de la Venu Sq peuvent également compiler des statistiques telles que le nombre de respirations par minute, votre rythme cardiaque et la quantité de sang saturé en oxygène pour créer des informations intéressantes sures, par exemple, votre niveau de stress, ainsi qu’une mesure de la « batterie corporelle » qui estime la quantité d’énergie qu’il reste à votre corps en fonction de ces mesures. Vous pouvez accéder aux mesures du sommeil recueillies par la Venu Sq dans l’application mobile Garmin Connect.

Comme la Venu Sq ne peut pas afficher efficacement toutes ces informations à l’écran en même temps, elle s’appuie sur la création de certaines fonctions de la montre, appelées widgets, qui sont accessibles par glissement en haut et en bas de l’écran. Vous pouvez déterminer quels widgets sont accessibles par glissement (ce qui est le moyen le plus simple de les trouver) au lieu de devoir faire une recherche dans un long menu. Les utilisateurs peuvent télécharger de nouvelles applications, des widgets et des interfaces de surveillance à partir de la boutique Connect IQ de Garmin, une application autonome pour iOS et Android.

Une excellente autonomie

Garmin affirme que ce modèle est étanche jusqu’à 50 mètres ce qui signifie qu’elle peut survivre à la douche et à la baignade. La Venu Sq peut va offrir une autonomie maximale de 6 jours en mode « smartwatch », ce qui signifie que vous n’allumez pas trop le GPS ou ses autres capteurs gourmands en batterie. En mode GPS, elle peut durer jusqu’à 14 heures, ce qui est plus que suffisant pour vous accompagner pendant une longue randonnée. En

Si vous recherchez une montre connectée relativement peu coûteuse qui peut vous aider à naviguer avec le GPS et qui est également équipée de nombreux capteurs, la Venu Sq pourrait valoir la peine.

Mots-clé : GarminVenu Sq
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.