Fermer
OS

Huawei est prête à renoncer à Android : HarmonyOS installé dès 2021

Huawei est prête à renoncer à Android : HarmonyOS installé dès 2021

En mai 2019, les États-Unis ont officiellement interdit Huawei, empêchant la société de travailler avec des entreprises américaines et d’utiliser leurs produits. Parmi ceux-ci figurait Android, le système d’exploitation mobile de Google que Huawei a installé sur ses appareils mobiles vendus partout dans le monde.

Et comme les États-Unis ne voulaient pas lever les sanctions, Huawei n’avait pas d’autre choix que de commencer à investir dans sa propre alternative Android. Intitulé HarmonyOS, ce système d’exploitation est en cours de développement depuis un certain temps, et Richard Yu de Huawei affirme maintenant qu’il est prêt à être installé sur les appareils mobiles. Les premiers smartphones de Huawei équipés de HarmonyOS devraient être lancés début 2021, car le géant chinois a déjà préparé le portefeuille d’applications nécessaire pour survivre également sans les services de Google.

La boutique d’applications de Huawei compte déjà des milliers d’applications, ce qui signifie que les utilisateurs ne devraient pas ressentir une telle différence si le Google Play Store n’est pas préchargé.

Yu a toutefois admis que le partenariat de Huawei avec Google est toujours actif, de sorte que les premiers smartphones lancés avec HarmonyOS doivent encore attendre quelques mois. En attendant, les marchés internationaux deviennent encore plus difficiles pour Huawei, alors que l’entreprise lutte pour faire face aux sanctions annoncées par les États-Unis.

L’interdiction des États-Unis

Par exemple, Huawei explore également un partenariat avec MediaTek, car TSMC ne serait plus autorisé à construire des processeurs pour la firme chinoise en raison des mêmes sanctions.

À ce jour, Huawei compte encore beaucoup sur la Chine, et la reprise que le pays a enregistrée après la fin du confinement a permis à l’entreprise de bénéficier d’une augmentation substantielle des ventes de smartphones. Cependant, les analystes estiment que Huawei continue à se battre sur les marchés internationaux, et une fois que la question de la santé mondiale aura pris fin, des sociétés comme Samsung et Apple devraient prendre une avance considérable sur la firme chinoise.

Mots-clé : AndroidHarmonyOSHuawei
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.