Fermer
Mobile

Ne soyez pas surpris si Huawei renonce à fabriquer des smartphones

Ne soyez pas surpris si Huawei renonce à fabriquer des smartphones

Huawei lutte toujours pour faire face aux sanctions que le gouvernement américain a annoncées l’année dernière (et qui ont été étendues à d’autres opérations). Et maintenant, un analyste mobile de premier plan pense que toutes ces luttes pourraient avoir un effet dévastateur sur le géant technologique chinois.

L’analyste de TF International Securities, Ming-Chi Kuo, qui est connu comme l’une des sources d’information les plus fiables pour les produits Apple non commercialisés, affirme que Huawei sera certainement touché par les sanctions aux États-Unis.

Et si une baisse de la part de marché semble impossible à éviter pour l’instant, Ming-Chi Kuo va jusqu’à prédire le pire pour Huawei : si la firme chinoise ne trouve pas un moyen de contourner l’interdiction américaine ou si les sanctions ne sont pas levées, elle pourrait très bien sortir du marché des smartphones.

Bien que cela soit très peu probable, d’autant plus que la Chine reste le principal moteur de Huawei, il ne fait aucun doute que l’entreprise a également besoin des marchés internationaux pour fonctionner. Et comme les États-Unis l’empêchent de travailler avec les entreprises américaines et d’utiliser leurs produits, Huawei est obligée de chercher des alternatives qui ne l’aident pas nécessairement à maintenir les mêmes performances sur le marché.

Pas un mot sur la levée des sanctions

Les premières sanctions ont été annoncées par le gouvernement américain à la mi-mai 2019, lorsque Huawei a été officiellement empêchée de travailler avec des entreprises américaines et d’utiliser leurs produits. Ces sanctions concernaient Android de Google, ce qui signifiait essentiellement que Huawei ne pouvait pas installer le système d’exploitation sur ses appareils mobiles.

Depuis lors, Huawei a investi de manière agressive dans des alternatives, y compris le développement de son propre système d’exploitation mobile. Cependant, Huawei sait que l’offre de services Google sur ses smartphones est essentielle pour sa gamme d’appareils, c’est pourquoi les responsables de la société ont déclaré à plusieurs reprises qu’ils espéraient que les sanctions seraient levées par le gouvernement américain le plus tôt possible.

Mots-clé : Huawei
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.