Fermer
Périphériques

Les ordinateurs portables Summit de MSI tentent de séduire le marché des entreprises

Les ordinateurs portables Summit de MSI tentent de séduire le marché des entreprises

MSI est surtout connue pour ses ordinateurs portables dédiés au gaming, mais aujourd’hui, elle annonce une nouvelle gamme pour les professionnels, notamment pour les télétravailleurs de plus en plus nombreux. Cette gamme comprend les séries Summit E et Summit B, chacune avec des modèles de 14 et 15 pouces, ainsi que le convertible E13 Flip de 13 pouces. Les « ordinateurs portables professionnels » sont une drôle de catégorie : selon votre interlocuteur, cela peut signifier « abordable, fiable et résistant », ou bien « symbole de statut cher et cool ». La série Summit de MSI correspond tout à fait à cette dernière description.

Les machines recouvertes d’aluminium utilisent un schéma de couleurs or sur noir avec les processeurs Tiger Lake de 11e génération d’Intel en dessous, associés soit à des graphiques Iris Xe intégrés, ou à un GPU NVIDIA GTX discret sur les variantes de la série E. En outre, la gamme Summit dispose de bords d’écran très minces, et ce que MSI appelle une « résistance de qualité militaire ».

La série E semble être davantage orientée vers le travail créatif. Ses modèles comprennent des puces graphiques discrètes jusqu’à la carte graphique GeForce GTX 1650 Ti de NVIDIA avec un design Max-Q. MSI indique qu’ils sont également dotés d’une « suppression du bruit de l’IA » pour noyer le bruit de fond lors des appels vidéo. En plus de l’écran 1080p non tactile, la série E peut être équipée de deux options tactiles : une qui couvre 72 % de l’espace NTSC et une autre qui atteint 100 % de la gamme RVB d’Adobe.

Les deux modèles ont deux ports Thunderbolt 4, un lecteur de carte micro SD et une prise casque. Le E15 possède deux ports USB-A 3.2 Gen 2 et un port HDMI, tandis que le E14 ne possède qu’un seul port USB-A 2.0. Ils prendront en charge la reconnaissance faciale et l’authentification par lecteur d’empreintes digitales ainsi que les puces de sécurité TPM 2.0.

La série B offre une autonomie de plus de 10 heures, affirme MSI. Vous pouvez choisir entre un écran 1080p qui couvre « près de 100 % » de la gamme sRGB ou un écran bas de gamme qui prend en charge 45 % de l’espace couleur NTSC. Les deux modèles ont un port Thunderbolt 4, deux ports USB-A 3.2 Gen 1, un port HDMI, un lecteur de carte micro SD et une prise casque.

Un modèle 2-en-1 très attendu

Si tous les ordinateurs portables sont équipés d’écrans tactiles, MSI semble particulièrement fier du Summit E13 Flip, le seul 2-en-1 de la gamme. Il peut faire pivoter l’écran à plat et changer automatiquement d’orientation, ce qui permet de mieux partager une présentation à travers une table. MSI ne parle pas encore de prix ou de disponibilité, bien que la société mentionne que le E13 Flip sera disponible « d’ici la fin de 2020 ».

D’autres annonces

Par ailleurs, MSI a ajouté de nouvelles « couleurs chic et contemporaines » à ses gammes Prestige et Modern pour les créateurs de contenu. (Ces modèles sont également dotés de puces de 11e génération). Elle a également annoncé le Prestige 14 Evo, qui est l’un des premiers lots d’ordinateurs portables à être certifiés dans le cadre du nouveau programme Evo d’Intel. La marque Evo est censée vérifier que les machines ont un temps de réveil rapide et une autonomie d’une journée, entre autres exigences.

La société n’a pas oublié ses racines dans le domaine des jeux. Elle a également dévoilé le nouveau Stealth 15M, qui, selon MSI, est « le portable de jeu de 15 pouces le plus fin du monde dans sa catégorie ». Vous pourrez l’acheter en octobre à partir de 1 549 dollars. Il est également équipé de puces Tiger Lake, de puces graphiques discrètes jusqu’à une GeForce RTX 2060 Max-Q de NVIDIA, d’un écran 1080p avec une fréquence de rafraîchissement de 144 Hz et d’un clavier RGB.

 

Mots-clé : MSISummit
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.