Fermer
Smartwatches

Le démontage de la Galaxy Watch 3 par iFixit est un peu rassurant

Le démontage de la Galaxy Watch 3 par iFixit est un peu rassurant

À part nos smartphones, aucun autre appareil mobile ne peut être plus menacé par les dommages ou l’usure que celui qui est toujours exposé aux éléments. Les montres connectées sont souvent dotées d’un indice de résistance à la poussière et à l’eau (IPxx) et certaines se targuent même d’une certification MIL-STD (certification militaire attestant de la durabilité d’un appareil) pour leur robustesse.

Cependant, tôt ou tard, ces objets devront être réparés et, heureusement, réparer la nouvelle Galaxy Watch 3 ne sera pas une corvée, même pour les techniciens tiers.

Heureusement, il n’y a pas de pièges cachés qui attendent à l’extérieur ou à l’intérieur de la dernière smartwatch de Samsung. iFixit note qu’il y a un câble de capteur reliant le capot arrière et le châssis principal, mais ce n’est pas quelque chose qui s’arrache facilement lorsque vous retirez le couvercle, du moins avec précaution.

La plupart des pièces de la smartwatch sont également modulaires, du moins celles qui peuvent l’être. Le haut-parleur se détache en tant que partie du couvercle arrière, tandis que la carte mère entière se présente sous la forme d’une pièce en forme de disque qui n’est maintenue que par des vis standards. Même la batterie n’a qu’un peu de colle, et elle peut être retirée sans appliquer une grosse source de chaleur.

7 sur 10

La seule chose qui a empêché la Galaxy Watch 3 d’obtenir un score parfait est la pléthore de capteurs sur le couvercle arrière de la montre connectée. Cela et l’écran tactile fusionné. Ce réseau de capteurs est fixé sous le couvercle et devra être étudié et retiré avec le plus grand soin.

Avec une note de 7 sur 10, la Galaxy Watch 3 est juste en dessous des Galaxy Buds Live sur l’échelle de réparabilité d’iFixit. Cela inspire une certaine confiance dans la réparabilité de l’un des produits portables les plus avancés de Samsung, un petit morceau de réconfort qui va loin en ces temps incertains.

Mots-clé : Galaxy Watch 3iFixitSamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.