Fermer
Mobile

Huawei dépasse Samsung en tant que premier fournisseur mondial de smartphones

Huawei dépasse Samsung en tant que premier fournisseur mondial de smartphones

Pour la toute première fois, Huawei a expédié plus de smartphones dans le monde entier, soit plus d’un quart, que toute autre entreprise, selon un nouveau rapport de la société d’analyse Canalys. Huawei a longtemps nourri l’ambition de dépasser Samsung en tant que premier vendeur mondial de smartphones, et d’après les chiffres de Canalys, c’est exactement ce qui s’est passé pendant la période avril-juin de cette année.

Selon Canalys, c’est la première fois en près de dix ans qu’une entreprise autre que Samsung ou Apple est en tête d’une liste trimestrielle des livraisons mondiales de smartphones. Alors que les entreprises s’efforcent de maintenir leur élan pendant la pandémie, peu d’entre elles ont réussi à surmonter la tempête. Si Huawei semble avoir eu autant de mal que ses concurrents sur la scène mondiale, elle a été grandement aidée par la force croissante de son marché local.

En effet, cela ne signifie pas que Huawei va conserver la première place longtemps, car les résultats ont été clairement influencés par la pandémie actuelle. Le chiffre de 55,8 millions de smartphones Huawei expédiés par Canalys est en fait en baisse de 5 % par rapport à l’année précédente, tandis que Samsung a chuté de 30 %, à 53,7 millions.

Plus de 70 % des appareils de Huawei sont désormais vendus en Chine, qui n’a pas été aussi durement touchée par le COVID-19 que la plupart des principaux marchés de Samsung. Samsung, quant à elle, est un acteur minuscule en Chine.

« C’est un résultat remarquable que peu de gens auraient prédit il y a un an », a déclaré Ben Stanton, analyste principal de Canalys. « Sans le COVID-19, cela ne serait pas arrivé. Huawei a pleinement profité de la reprise économique chinoise pour relancer son activité dans le domaine des smartphones ».

Pas de crise en Chine

Malgré des composants et des prouesses photographiques impressionnants, les smartphones de Huawei sont désormais difficiles à vendre à la plupart des consommateurs en dehors de la Chine, car ils sont bloqués pour l’utilisation des services de Google.

Il est difficile de voir l’entreprise rester au premier rang une fois que la demande mondiale de smartphones aura repris. Samsung vient de prédire qu’elle s’attend à de meilleures ventes au trimestre prochain grâce au lancement de nouveaux smartphones phares. Mais la force de Huawei en Chine montre que les pressions extérieures ne constituent pas encore une menace existentielle pour ses activités — du moins pas chez elle.

Mots-clé : CanalysHuaweiSamsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.