Fermer
Apps

Trump signe un décret qui pourrait interdire TikTok et WeChat dans 45 jours aux États-Unis

Trump signe un décret qui pourrait interdire TikTok et WeChat dans 45 jours aux États-Unis

TikTok, la populaire application que le président des États-Unis Donald Trump veut interdire dans le pays, n’est plus autorisé sur les appareils délivrés par le gouvernement américain. Le Sénat américain a approuvé un projet de loi du sénateur Josh Hawley qui interdit aux employés d’installer l’application de ByteDance sur des appareils appartenant au gouvernement.

En effet, le président américain Donald Trump a signé un décret qui interdit toute transaction avec les sociétés chinoises WeChat et ByteDance (propriétaire de TikTok). Le décret entrera en vigueur le 20 septembre. Après le 20 septembre, il semble que ByteDance ne sera plus en mesure de générer des revenus aux États-Unis, ni même de payer son personnel américain en raison de l’interdiction. Toutefois, l’ordonnance est assez vague sur ce qui se passera une fois la date limite passée.

Cette décision intervient après que le président des États-Unis ait averti à plusieurs reprises que TikTok serait interdit dans le pays en raison de ses liens possibles avec le gouvernement de Pékin. TikTok est la propriété de la société chinoise ByteDance, qui est actuellement en pourparlers avec Microsoft en vue d’un éventuel rachat.

Microsoft a annoncé une date limite du 15 septembre pour finaliser des négociations et la reprise de TikTok, le président Trump affirmant que si l’accord n’est pas conclu, l’application ne sera plus autorisée dans le pays.

Le sénateur Josh Hawley a déclaré que « nous ne nous arrêterons pas là », suggérant que d’autres sanctions pourraient être annoncées, très probablement si Microsoft ne parvient pas à prendre le contrôle de TikTok. « Je suis encouragé par le soutien bipartite que nous avons vu dans cet organisme pour tenir le Parti communiste chinois responsable et cela inclut… tenir responsables les entreprises qui ne feraient qu’obéir à la Chine », a déclaré le sénateur Hawley, cité par la CBC. « Et, si j’ai quelque chose à dire à ce sujet, nous ne nous arrêterons pas là ».

D’autres sanctions ?

Il est fort probable que la seule façon de lever l’interdiction sur les appareils du gouvernement américain est que Microsoft reprenne TikTok, à ce moment-là, les préoccupations de sécurité nationale n’existeraient plus. Microsoft indique qu’elle est actuellement en pourparlers avec ByteDance et des représentants du gouvernement américain sur les termes de l’accord et garantit que toutes les données de TikTok seront déplacées et stockées aux États-Unis si le rachat est réalisé. Une annonce officielle sur l’achat devrait être faite d’ici le milieu du mois prochain.

ByteDance et WeChat n’ont pas encore donné de réponse au nouveau décret de Trump, mais il semble que leurs problèmes ne font que commencer et commencent à s’étendre dans le monde entier.

 

Mots-clé : TikTokWeChat
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.