Fermer
Jeux

Apple affirme que Google Stadia et xCloud violent les règles de l’App Store d’iOS

Apple affirme que Google Stadia et xCloud violent les règles de l'App Store d'iOS

Des géants de la technologie tels que Microsoft et Google ont testé une nouvelle façon de jouer avec leurs services de cloud, connus sous les noms de projet xCloud et Stadia. Cependant, ils sont curieusement restés absents sur les iPhone et iPad et, enfin, Apple a rompu le silence sur les raisons pour lesquelles les utilisateurs d’iOS ont été laissés de côté.

Dans une déclaration accordée à Business Insider, Apple a confirmé qu’elle n’autorise pas les plateformes de jeux sur le cloud comme Google Stadia et Microsoft Project xCloud car elles violent les directives de l’App Store d’iOS.

La raison est simple et a été techniquement mentionnée dans les politiques de l’App Store depuis des années. C’est parce qu’Apple ne peut pas examiner chaque jeu proposé par ces applications et ne peut pas les classer individuellement sur l’App Store.

« Nos clients apprécient les applications et les jeux de millions de développeurs, et les services de jeux peuvent absolument être lancés sur l’App Store tant qu’ils suivent les mêmes directives que celles applicables à tous les développeurs, notamment en soumettant les jeux individuellement pour examen, et en apparaissant dans les classements et les recherches », a ajouté Apple dans la déclaration.

Les services de jeux sur le cloud, notamment Google Stadia, Microsoft Project xCloud et le NVIDIA GeForce Now, offrent essentiellement un catalogue de jeux que vous pouvez diffuser en continu, à l’instar de Netflix. Vous pouvez choisir un jeu à l’intérieur de ces applications et commencer à y jouer sur le cloud sans avoir à passer par le processus d’installation.

Examiner chaque jeu individuellement

La seule application qu’Apple est en mesure d’examiner est l’hôte lui-même, en l’occurrence Stadia ou le Project xCloud, mais la société affirme qu’elle doit examiner chaque expérience interactive (jeu) à laquelle les utilisateurs jouent pour « protéger les clients et offrir des conditions de jeu équitables aux développeurs ». De plus, comme le souligne The Verge, Apple mentionne explicitement dans ses politiques iOS, à la section 4.2.7, que « les clients légers pour les applications basées sur le cloud ne sont pas appropriés pour l’App Store » — ce qui est exactement le cas des applications Google Stadia et Microsoft Project xCloud.

Dès à présent, l’avenir des applications de jeux sur le cloud sur iOS est en jeu. Plus important encore, il reste à voir dans quelle mesure l’absence de revenus des utilisateurs d’iOS aura un impact sur l’avenir des jeux en ligne. Hier, Microsoft a également arrêté les tests d’iOS pour son application xCloud. En revanche, Google Stadia, continue sa vie sur iOS, mais uniquement pour la gestion de votre bibliothèque si vous souhaitez streamer des jeux sur un appareil Chromecast.

Mots-clé : App StoreAppleiOSStadiaxCloud
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.