Fermer
Apps

iOS 14 révèle que TikTok accède toujours à des textes copiés dans le presse-papiers de l’iPhone

iOS 14 révèle que TikTok accède toujours à des textes copiés dans le presse-papiers de l'iPhone

La version bêta d’iOS 14 d’Apple a révélé que TikTok accède toujours au presse-papiers de l’iPhone, des mois après avoir promis de mettre fin à cette pratique. En février dernier, deux développeurs de logiciels ont découvert un problème dans le système de copier-coller d’iOS d’Apple qui pourrait laisser des informations sensibles vulnérables.

Tommy Mysk, l’un des développeurs, a déclaré qu’après la WWDC 2020 le bug a été corrigé grâce à une nouvelle fonctionnalité de sécurité sous la forme d’une bannière d’alerte qui informe les utilisateurs lorsqu’une application lit le presse-papiers de l’iPhone.

Cette alerte a révélé les pratiques d’espionnage de plusieurs applications, a rapporté The Telegraph, en citant AccuWeather, AliExpress, Call of Duty Mobile, Google News, Overstock, Patreon et TikTok. Le fondateur de Emojipedia, Jeremy Burge, a montré dans une courte vidéo mise en ligne sur Twitter à quelle fréquence TikTok accède au presse-papiers de l’iPhone.

TikTok, qui a déjà été surpris à accéder au presse-papiers de l’iPhone lorsque l’application était ouverte, a déclaré à The Telegraph en mars qu’elle allait arrêter de le faire. Cependant, plus de trois mois plus tard, la version bêta d’iOS 14 a révélé que l’application n’avait pas tenu sa promesse, ajoutant à la multitude de problèmes de sécurité qui ont été découverts dans TikTok.

« Après la sortie de la version bêta d’iOS 14 le 22 juin, les utilisateurs ont vu des notifications tout en utilisant un certain nombre d’applications populaires. Pour TikTok, cela a été déclenché par une fonctionnalité conçue pour identifier les comportements répétitifs et spammeurs », a déclaré un porte-parole de l’application à The Verge, ajoutant qu’une mise à jour pour supprimer la fonctionnalité a été soumise à l’App Store. La fonction n’a jamais été déployée pour les appareils Android.

TikTok prit pour cible

En réponse, TikTok a déclaré au Telegraph que l’application ne collecte pas de données du presse-papiers, mais qu’elle déclenche plutôt la bannière de confidentialité d’iOS par le biais d’un système personnalisé qui identifie les comportements répétitifs de spam. La société a déclaré qu’elle corrigerait ce problème lors d’une prochaine mise à jour.

La mise à jour par Apple de cette pratique continue a non seulement irrité les utilisateurs de la version bêta, mais les a également inquiétés du fait que TikTok copie des données personnelles sans autorisation, selon des rapports ainsi que des commentaires d’utilisateurs sur Twitter. Dans le même temps, les utilisateurs de TikTok ont applaudi Apple pour avoir dénoncé cette pratique.

Mots-clé : iOS 14TikTok
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.