Fermer
Réseaux sociaux

Twitter va mettre en garde les utilisateurs contre la publication de tweets offensants

Twitter va mettre en garde les utilisateurs contre la publication de tweets offensants

Dans le cadre de ses efforts continus pour ramener la civilité dans les discussions en ligne, Twitter a commencé à tester un nouvel outil de modération qui avertira les utilisateurs avant qu’ils ne publient des réponses contenant un langage que l’entreprise juge « préjudiciable ».

La plateforme de micro-blogging décrit cette fonctionnalité comme une « expérience limitée » disponible pour certains utilisateurs sur iOS, mais on peut s’attendre à ce qu’elle soit déployée plus largement et sur davantage de plateformes dans les jours à venir.

L’entreprise a annoncé la nouvelle fonctionnalité depuis un tweet ce mardi, dans lequel elle déclare : « Quand les choses s’enveniment, vous pouvez dire des choses que vous ne pensez pas. Pour vous permettre de repenser une réponse, nous menons une expérience limitée sur iOS avec un prompt qui vous donne la possibilité de revoir votre réponse avant qu’elle ne soit publiée si elle utilise un langage qui pourrait être nuisible ».

Essentiellement, si vous publiez des insultes, messages de haine ou jurons dans une réponse, Twitter pourrait vous réprimander comme votre professeur d’école. Il n’y a pas de clarté pour le moment sur ce que Twitter considère comme « nuisible ». L’entreprise a mis en place une politique de discours de haine qui s’attaque à des problèmes plus larges tels que les images nuisibles et de violentes menaces.

De plus, nous n’avons aucune idée si l’IA de Twitter est assez puissante pour détecter les changements d’orthographe délibérés et les fautes de frappe que quelqu’un pourrait faire, afin d’éviter que leurs tweets répugnants ne soient repérés.  

Un fléau

La nouvelle fonctionnalité de Twitter est la dernière d’une série d’actions sur la cyberintimidation sur les réseaux sociaux pour faire face aux discours de haine et aux comportements abusifs. Elle fait suite à une initiative analogue d’Instagram à la fin de l’année dernière, qui a commencé à déployer la fonction d’avertissement de légende à l’échelle mondiale afin de réprimer les messages abusifs et haineux sur sa plateforme. La société appartenant à Facebook avait précédemment annoncé qu’elle utiliserait l’IA pour freiner l’intimidation sur son site.

Il sera intéressant de voir comment les utilisateurs et les défenseurs de la liberté d’expression réagiront à ce nouveau développement, mais s’il devient un jour une fonctionnalité standard de Twitter sur toutes les plateformes disponibles, il pourrait avoir un effet majeur sur la réduction du langage offensant, de l’intimidation et de l’hostilité ouverte qui ont connu une croissance exponentielle sur les plateformes des réseaux sociaux au fil des ans.

Mots-clé : iOSTwitter
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.