Fermer
Mobile

Vivo dépasse Samsung dans les ventes de smartphones en Inde

Vivo dépasse Samsung dans les ventes de smartphones en Inde

Beaucoup considèrent peut-être Samsung comme la plus grande entreprise de smartphones au monde et cela peut être vrai, au moins à l’échelle mondiale. Cependant, en ce qui concerne des marchés spécifiques, Samsung perd lentement du terrain. Il n’est vraiment pas surprenant que la marque ne soit pas en tête de liste en Chine, mais partout ailleurs, le jeu est équitable. Cependant, en Inde, Samsung a non seulement glissé de la première place, mais n’est même plus deuxième, maintenant qu’elle a perdu cette place au profit de Vivo.

Malgré la pandémie du coronavirus COVID-19, et l’impact dévastateur qu’elle a eu sur l’économie au cours des deux derniers mois, le marché indien des smartphones a enregistré d’excellents résultats au cours du trimestre qui s’est terminé en mars 2020.

Selon Canalys, le marché global en Inde a augmenté de 12 % par rapport à l’année précédente, avec des ventes atteignant 33,5 millions d’unités. Xiaomi a continué à dominer le marché, réussissant à augmenter son avance en tête avec une part de marché de 30,6 %, avec 10,3 millions de smartphones expédiés au cours du trimestre.

Un autre constructeur chinois, Vivo, a augmenté ses expéditions de 50 %, remplaçant Samsung comme deuxième fournisseur de smartphones du pays. Ce qui est plus surprenant c’est la croissance rapide de Vivo en Inde. Selon le rapport, Vivo a expédié 6,7 millions d’unités dans le pays, s’appropriant une part de marché d’un peu moins de 20 % au cours du premier trimestre 2020. Samsung, Realme et OPPO ont complété le top 5 avec respectivement 6,3 millions, 3,9 millions et 3,5 millions d’unités.

Il convient de souligner que Vivo est une marque de BBK Electronics aux côtés de Realme et OPPO. Si les ventes des trois étaient combinées, l’énorme conglomérat chinois — qui possède également OnePlus — prendrait facilement la première place avec plus de 40 % de part de marché.

Petit passage à vide avec le COVID-19

Cependant, comme on peut s’y attendre, Canalys affirme que le marché indien des smartphones va considérablement se tendre au cours du trimestre actuel en raison de la pandémie, car le confinement reste en vigueur au moins jusqu’au 3 mai et les vendeurs sont confrontés à des problèmes d’approvisionnement dans un avenir immédiat. Beaucoup dépendra également de l’assouplissement de certaines restrictions par le gouvernement la semaine prochaine, car le pays cherche à retrouver un semblant de normalité dans les jours à venir.

Selon Madhumita Chaudhary, analyste chez Canalys, la demande des consommateurs s’améliorera une fois que les restrictions de confinement seront levées, mais « la disponibilité des employés, qui dépend fortement de l’ouverture des frontières de l’État et de l’autorisation des transports publics, sera une question clé pour les vendeurs et les ODM ». Elle a également déclaré que les canaux en ligne devraient être plus performants que les canaux hors ligne, car la peur du virus empêchera la plupart des gens de se rendre dans les boutiques et les centres commerciaux.

De réelles difficultés

La perte de Samsung en Inde survient à un moment terrible pour l’entreprise lorsque son produit phare du début 2020, le Galaxy S20, serait en sous-vente en raison de plusieurs facteurs, y compris la pandémie du COVID-19. Elle mène une guerre des prix en Inde contre des smartphones finalement plus abordables comme ceux de Xiaomi et même sa dernière génération de smartphones Galaxy A et Galaxy M n’a pas pu inverser la tendance en sa faveur. 

Mots-clé : indeSamsungVivo
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.