Fermer
Smartphones

Le démontage du OnePlus 8 Pro révèle un smartphone quelque peu réparable

Le démontage du OnePlus 8 Pro révèle un smartphone quelque peu réparable

Le OnePlus 8 Pro pourrait très bien être le must-have de cette année, au moins pour la première moitié de cette année 2020. Il est vrai qu’il s’agit également du smartphone le plus cher de la société jusqu’à présent, ce qui fera craindre aux potentiels acheteurs sa longévité et sa résistance.

La bonne nouvelle, c’est qu’en plus d’avoir obtenu la première note IP68 pour un smartphone OnePlus, le OnePlus 8 Pro s’est également révélé assez durable. Mieux encore, il pourrait être facile à réparer en cas d’accident. En effet, le OnePlus 8 Pro a enduré la chambre de torture sur la chaîne JerryRigsEverything. L’expert en démontage (et en torture) Zack Nelson a effectué sa série de tests de résistance et a démonté le OnePlus 8 Pro. Les tests sont brutaux, mais ils révèlent jusqu’où on peut pousser le OnePlus 8 Pro à travers l’usure.

Il commence par le test de rayure sur l’écran de 6,78 pouces. L’écran présente des rayures au niveau 6 sur l’échelle de Moh, et des entailles profondes au niveau 7. La couleur de finition des bords du smartphone a également été assez décolorée lors du test. Il note les capuchons en caoutchouc sur le plateau de la carte SIM pour empêcher l’eau d’y pénétrer, et vérifie que le panneau arrière ne présente pas de rayures. Le capteur d’empreintes digitales a fonctionné après le test de rayure, ce qui est remarquable.

Lors du test de brûlure, le OnePlus 8 Pro survit avec une marque de brûlure blanc-jaune sur l’écran tandis que lors du test de pliage, le smartphone se déforme, mais ne rompt pas, et ne change pas de forme.

Et le démontage ?

Pour être clair, ouvrir un sandwich composé de verre-métal-verre présente toujours les mêmes risques. La seule différence aujourd’hui est que le processus et les outils nécessaires pour détacher le verre d’un smartphone sont plus ou moins devenus communs. Le fait que la coque arrière en verre ne semble pas être reliée au cadre par des fils, ce qui réduit les accidents lors de la découpe de l’adhésif, est un point positif.

Mieux encore, la plupart des pièces de l’intérieur du OnePlus 8 Pro sont modulaires et se retirent facilement à l’aide de vis. Et malgré les messages contradictoires, la batterie est en fait plus facile à retirer que n’importe quel smartphone de nos jours.

Malheureusement, la joie s’arrête au cadre.

Attention à l’écran

Réparer l’écran, comme toujours, équivaut à le remplacer et risque également d’endommager les composants de refroidissement thermique situés en dessous. Ce n’est toujours pas aussi simple qu’on pourrait l’espérer, mais ce n’est pas une expérience extrêmement pénible.

Une chose intéressante à propos du OnePlus 8 Pro est que, malgré le nombre de nouveaux composants entassés à l’intérieur, les entrailles ont toujours l’air propres, rangées et jolies.

Mots-clé : OnePlusOnePlus 8 Pro
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.