Fermer
Apps

Facebook Messenger pourrait utiliser la reconnaissance faciale pour verrouiller l’application

Facebook Messenger pourrait utiliser la reconnaissance faciale pour verrouiller l'application

Facebook est peut-être mieux connu pour ses violations de la vie privée de ses utilisateurs, mais le géant social ne veut pas que quelqu’un d’autre en fasse autant. En effet, malgré tous vos efforts pour définir toutes les options de confidentialité sur Facebook, ceux-ci sont vains dès qu’un curieux ami ou parent met la main sur votre smartphone et, par conséquent, sur vos discussions sur Messenger. C’est probablement pour cette raison qu’elle semble mettre au point un moyen de verrouiller vos chats de manière sécurisée sur Facebook, en utilisant votre visage comme option de verrouillage.

Pour être juste, cela semble être une fonctionnalité utile et nécessaire. Quel que soit le degré d’utilisation du chiffrement ou de l’authentification à deux facteurs, dès qu’une autre personne met la main sur votre smartphone, ces mesures deviennent obsolètes.

Bien sûr, vous pouvez aussi sécuriser l’écran de verrouillage de votre smartphone avec une empreinte digitale ou un visage, mais c’est pour les quelques secondes critiques entre les deux lorsque votre smartphone et tout ce qu’il contient sont vulnérables.

Jane Manchun Wong a découvert une nouvelle fonctionnalité dans l’application Messenger de Facebook qui permettrait aux utilisateurs de verrouiller l’application après l’avoir quittée, que ce soit instantanément ou après un délai pouvant aller jusqu’à une heure.

De plus, il serait possible de déverrouiller l’application avec ce que la capture d’écran divulguée nomme « Face ID ».

Pas de stockage chez Facebook

Étant donné que Wong indique que la capture provient d’un smartphone Android, ce n’est certainement pas le Face ID d’Apple et sera probablement renommé plus tard, à moins que Facebook ne veuille intenter un procès au géant de la technologie. Cela ressemble à un travail en cours étant donné que le texte n’est pas encore finalisé. Mais, cela suggère également que les utilisateurs pourront toujours lire et répondre aux messages dans la notification, ce qui diminue un peu sa sécurité.

Peut-être plus important encore, le texte suggère que les détails de la reconnaissance faciale ne seront pas stockés sur les serveurs de Facebook. On ne sait pas encore si elle mettra en œuvre sa propre technologie ou si elle utilisera les technologies des OS eux-mêmes, à savoir Android et iOS.

Mots-clé : FacebookMessenger
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.