Fermer
Navigateurs Web

Google veut que les cookies tiers soient retirés de Chrome en 2022

Google veut que les cookies tiers soient retirés de Chrome en 2022

Dans une décision assez surprenante, Google a annoncé qu’elle travaille maintenant sur l’abandon de suivi des cookies tiers dans Chrome. Cependant, ne vous attendez pas à des changements significatifs aujourd’hui. En effet, nous ne verrons pas les premiers mouvements avant le mois de février, et la société précise qu’un changement complet est prévu dans plusieurs années. Et ne confondez pas une promesse de confidentialité avec un monde sans publicités ciblées, Google en veut encore.

Ce n’est probablement pas une surprise totale que Google ait changé d’avis sur le suivi des cookies — Safari et Apple ont déjà commencé à les bloquer par défaut, et même Microsoft a commencé à tester le tout. Mais il n’y a pas si longtemps, Google parlait de catastrophisme concernant le blocage de suivi des cookies tiers.

L’entreprise a probablement raison : enlevez une méthode de suivi, et l’autre partie en trouvera une autre. On a déjà vu ça avec le suivi en mode Incognito. Google a bloqué la méthode dominante de vérification du mode Incognito, et en quelques jours, les sites Web se sont adaptés et ont trouvé une nouvelle façon de faire. Donc pour vous, rien n’a changé.

Dans cette optique, Google ne voulait pas bloquer le suivi des cookies de peur qu’un nouveau scénario plus difficile à détecter ne prenne sa place. En fin de compte, la solution de l’entreprise est de créer l’alternative.

Google précise vouloir créer une « Privacy Sandbox » qui utilise l’apprentissage machine et d’autres techniques pour connaître les utilisateurs tout en protégeant leur identité. Une partie de ce processus consiste à regrouper les utilisateurs qui partagent les mêmes idées, ce qui permet essentiellement de garantir l’anonymat par le biais de l’obscurité. Cela devrait fournir suffisamment d’informations pour cibler les publicités en général sans avoir recours à des méthodes de suivi invasives comme les cookies. Du moins, c’est la théorie.

Des mesures dès février

En attendant, Google prévoit d’apporter quelques changements dans un proche avenir. À partir de février, la compagnie précise qu’elle prendra des mesures pour limiter le suivi intersite non sécurisé. Pour ce faire, Chrome traitera les cookies sans le label SameSite comme des cookies propriétaires, et tous les cookies de tiers devront utiliser le protocole HTTPS pour l’accès.

C’est un début, mais ce n’est pas une solution totale au problème. Cependant, si tout va bien, nous pourrions un jour avoir un peu plus de confidentialité, même si les publicités continuent de s’appuyer sur des méthodes de ciblage pour rester efficaces. Cela pourrait être le moyen de protéger les utilisateurs d’Internet tout en continuant à financer l’Internet.

Mots-clé : ChromeGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.