Fermer
Maison connectée

Google, Apple et Amazon font équipe pour améliorer la maison connectée

Google, Apple et Amazon font équipe pour améliorer la maison connectée

Aujourd’hui, Google, Apple, Amazon et la Zigbee Alliance (qui regroupe diverses entreprises spécialisées dans le marché de la maison connecté) ont annoncé qu’elles ont toutes uni leurs forces pour créer un nouveau groupe de travail dans le but de créer une norme dédiée à la maison connectée. Cette norme s’appellera le projet « Connected Home over IP », et semble avoir deux principaux objectifs.

Du côté des consommateurs, Connected Home sur IP visera à accroître la compatibilité entre les divers appareils de la maison connectée. Considérant qu’il existe une tonne de produits pour la maison connectée qui peuvent se connecter à Internet et potentiellement interagir les uns avec les autres, cette nouvelle norme pourrait certainement être une bonne chose pour les utilisateurs finaux qui ont des questions sur les types d’appareils qui s’adapteront à leurs installations actuelles.

Du côté du développement, ce nouveau protocole pourrait potentiellement simplifier le développement et, par extension, réduire les coûts. Dans une FAQ sur son nouveau site Web, le groupe de travail affirme que Connected Home over IP facilitera le développement d’appareils qui prennent en charge Amazon Alexa, Google Assistant et Siri d’Apple, de sorte que nous devrions peut-être nous attendre à voir davantage d’appareils connectés qui prennent en charge les trois assistants virtuels à l’avenir.

Le groupe affirme que ce produit sera open source, avec l’implémentation de référence et le support nécessaire disponibles sur GitHub. Le plan actuel est de publier un projet de spécification et d’une référence préliminaire pour Connected Home over IP à la fin de l’année 2020.

Pour l’instant, le groupe n’a pas l’intention de tenter de normaliser les interfaces utilisateur entre les appareils, et note que même si Amazon, Google et Apple continueront de prendre en charge les appareils connectés actuels, le projet CHIP sera principalement axé sur les nouveaux dispositifs.

Quel avenir pour la maison connectée ?

Les technologies de la maison connectée qui sont apportées au projet comprennent Alexa Smart Home d’Amazon, HomeKit d’Apple, Weave de Google et les modèles de données Dotdot de la Zigbee Alliance. Pour l’instant, il est difficile de dire exactement ce que la norme sera capable de faire. Donnera-t-elle simplement aux appareils un moyen de se connecter à des assistants connectés comme Siri et Alexa ? Ou va-t-elle uniformiser une vaste gamme de commandes de la maison connectée, comme la variation de l’éclairage, la modification de la température et le déverrouillage d’une porte, afin de s’assurer que les assistants sont capables des mêmes exploits et peuvent peut-être même être contrôlés de la même façon ?

Quoi qu’il en soit, l’objectif immédiat d’assurer le fonctionnement des appareils dans les trois écosystèmes des géants de la technologie est déjà une grande victoire pour les clients qui devraient avoir plus de facilité à déterminer si un gadget donné fonctionnera réellement pour eux une fois cette norme mise en place.

Le groupe se concentrera dans un premier temps sur les dispositifs de sécurité physique, selon CNBC. Cela comprend les détecteurs de fumée, les serrures de porte, les prises connectées, les systèmes de sécurité et les commandes de chauffage et de climatisation. D’autres appareils grand public et même commerciaux viendront après.

Mots-clé : AmazonAppleConnected Home over IPGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.