Fermer
Outils - Conseils

Microsoft lance une preview public de son Fluid Framework pour l’édition collaborative

L’une des nouvelles les plus intéressantes (et les plus déroutantes) annoncées lors de la conférence Build de Microsoft plus tôt cette année a été la première démonstration publique du Fluid Framework de l’entreprise. Fluid est destiné à faciliter la création d’expériences d’édition collaborative en temps réel pour les développeurs, mais Microsoft l’intègre également à certains de ses propres outils, comme Office et Outlook. Ce n’est rien de moins qu’une réimagination de ce à quoi les documents devraient ressembler.

Cette semaine, lors de sa conférence Ignite 2019 à Orlando, en Floride, Microsoft a lancé la première preview public de Fluid Framework, ainsi qu’un aperçu privé pour les développeurs. Si Fluid optimisera l’avenir des expériences de collaboration pour Office sur le Web, il est également conçu pour être bien plus, grâce à un nouveau modèle de document vu comme des composants.

Comme le note Microsoft, le Fluid Framework possède trois capacités principales : les fonctions de co-rédaction à plusieurs personnes, le modèle de document composé et la possibilité de brancher des agents intelligents qui peuvent, par exemple, traduire du texte en temps réel ou proposer des modifications.

Ainsi, un élément clé de Fluid est que les services basés sur l’intelligence artificielle pourront s’y connecter, de sorte que des services tels que Cortana pourront être associés à un document et apporter utilement des informations ou des images sur lesquelles vous écrivez.

Dans une certaine mesure, ce n’est pas si différent de Google Docs ou même des fonctionnalités de collaboration propres à Microsoft dans Office. Mais ce qui est nouveau, c’est que Microsoft ouvre cela aux développeurs et qu’il considère le Fluid Framework comme une nouvelle façon de déconstruire et de composer des documents, qui peuvent ensuite être utilisés dans toutes les applications.

Place aux développeurs

Microsoft prévoit d’intégrer le Fluid Framework dans de nombreuses expériences à travers Microsoft 365, y compris Teams, Outlook, SharePoint, OneNote et Office. Si vous voulez le voir en action, vous pouvez maintenant essayer la preview public de Fluid pour voir à quoi ressemble l’édition de documents. Et, les développeurs obtiennent un aperçu de ce framework Fluid pour créer des applications et des services qui l’utilisent.

Ce sera vraiment aux développeurs de montrer ce qu’il est possible de faire avec le Fluid Framework de Microsoft, mais la société est convaincue qu’elle dispose de la « vitesse et de l’échelle de l’industrie » pour que cette nouvelle technologie puisse réellement remodeler le Web.

Mots-clé : FluidFluid FrameworkMicrosoftOffice
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.