Fermer
ActualitésGoogle

Google : utilisez ce code pour ajuster votre taux de rebond

Facebook Messenger pourrait utiliser la reconnaissance faciale pour verrouiller l'application

Google vient de publier un article intéressant sur le blog de Google Analytics sur la façon de suivre l’ajustement du taux de rebond.
Pour la petite histoire, Google semble ne pas utiliser le taux de rebond comme un élément de classement, mais cela ne veut pas dire qu’il n’est pas un indicateur important à suivre. Cependant, comme le note Google, il est plus utile pour certains types de sites que pour d’autres.

“Imagine you’re promoting a blog post that describes all the benefits of your company”, écrit Alexey Petrov à partir de Google Analytics Insights. Comme le précise Alexey, un visiteur peut lire un article complet sur le site de votre entreprise, se souvient de celle-ci ainsi que des produits que vous proposez, et pourrait même aller rechercher l’un de ceux-ci sur les moteurs de recherche de suite. Toutefois, étant donné que le visiteur n’a regardé qu’une page, exactement le billet du blog, il sera comptabilisé comme un “visiteur rebondi”.

Un autre exemple est fournit par Alexey, dans le cas où vous avez une description d’un produit sur la page d’accueil, et que votre numéro de téléphone est sur la même page, alors le visiteur pourrait lire la description et appeler de suite. Encore une fois, il est enregistré en tant que visiteur qui a rebondi, puisque seulement une page a été consultée.

Il y a de nombreux autres exemples, et même les sites traditionnels peuvent bénéficier de la méthode décrite ci-dessous, par opposition au taux de rebond standard. C’est donc là que le Adjusted bounce rate (“le taux de rebond ajusté”) entre en jeu. Si vous venez à modifier légèrement votre code Google Analytics, vous pourrez alors modifier le comportement du taux de rebond dès lors qu’un utilisateur a passé plus d’un certain laps de temps sur la page Web. Selon le site, le temps peut varier de 10 secondes à quelques minutes.

Une fois exécuté, le visiteur n’est plus considéré comme “rebondi”, même si aucune consultation supplémentaire est enregistrée. Cela signifie que votre taux de rebond va désormais montrer non plus les utilisateurs ayant consulté seulement une page, mais ceux qui n’ont pas passé un “minimum de temps” nécessaire sur votre site Web.

Voici une modification du code Google Analytics que vous avez besoin de faire :

[sourcecode language=”HTML”]
<script type="text/javascript">

var _gaq = _gaq || [];
_gaq.push([‘_setAccount’, ‘UA-XXXXXXX-1’]);
_gaq.push([‘_trackPageview’]);
setTimeout("_gaq.push([‘_trackEvent’, ’15_seconds’, ‘read’])",15000);

(function() {
var ga = document.createElement(‘script’); ga.type = ‘text/javascript’; ga.async = true;
ga.src = (‘https:’ == document.location.protocol ? ‘https://ssl’ : ‘http://www’) + ‘.google-analytics.com/ga.js’;
var s = document.getElementsByTagName(‘script’)[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s);
})();

</script>
[/sourcecode]

Petrov donne de plus amples explications sur la façon dont cela fonctionne sur le blog. N’hésitez pas à y jeter un œil. Certes cela peut s’avérer intéressant pour certains sites, mais cela signifie aussi que désormais les webmasteurs vont pouvoir faire “varier manuellement” le taux de rebond. Cette mesure pourrait donc s’avérer obsolète dans le futur
En effet, lorsque l’on sait que certains partenaires, entreprises, et analystes indiquent qu’un taux de rebond élevé peut révéler l’insatisfaction des visiteurs, ou à l’opposé que ceux-ci ont trouvé immédiatement ce qu’ils cherchaient et n’ont donc pas dû tâtonner sur le site, les limitations de cette mesure seront réelles.

Qu’en pensez-vous ? Était-ce vraiment nécessaire ?

Mots-clé : GAGoogleGoogle AnalyticsTaux de rebond
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.