Fermer
Jeux

La Nintendo Switch Lite 2 est déjà en cours d’élaboration, selon le dépôt de la FCC

La Nintendo Switch Lite 2 est déjà en cours d'élaboration, selon le dépôt de la FCC

La Nintendo Switch Lite n’est peut-être sortie qu’il y a moins de quinze jours, mais il semble que l’entreprise est déjà en train de préparer une mise à niveau de sa console portable, selon un nouveau document déposé auprès de la U.S. Federal Communications Commission (FCC), et repéré par DigitalTrends.

Le nouveau dépôt porte le numéro d’identification BKEHDHH002 (le numéro d’identification original de la Switch Lite était BKEHDHH001), ce qui suggère une mise à jour mineure plutôt qu’un remaniement radical.

Le dépôt d’une demande de mise à niveau de l’entreprise intervient quelques jours seulement après l’ajout de la nouvelle console de poche à un recours collectif, à la suite d’informations selon lesquelles la Switch Lite souffre du syndrome de « drift » des Joy-Con – tout comme la console Nintendo Switch originale.

En effet, le cabinet d’avocats Chimicles Schwartz Kriner & Donaldson-Smith a récemment intenté une action collective contre Nintendo concernant ce problème. Le procès accuse Nintendo de fraude et de violation du droit des garanties, parmi d’autres violations. Le cabinet d’avocats a intenté le recours collectif en se basant sur les problèmes de drift des Joy-Cons que la Switch originale a connu, et la Switch Lite est maintenant ajoutée à l’action en justice.

Drift ? Qu’est-ce que le « drift » ?

Le nom « Joy-Con drift » a été appliqué à un problème qui voit les sticks analogiques de la Switch continuer à enregistrer le mouvement, même lorsqu’ils sont positionnés dans une position neutre — sans aucune action faite par l’utilisateur. À l’origine, on pensait que le problème de drift n’affectait que les Joy-Cons détachables de la console Switch originale, mais les utilisateurs signalent maintenant que les manettes analogiques intégrées à la Switch Lite présentent le même problème.

Bien que le dépôt de la FCC n’indique pas explicitement que Nintendo s’attaque au problème de drift du Joy-Con, il est difficile d’imaginer une autre raison pour laquelle la société envisagerait une révision matérielle aussi rapidement après le lancement de la Switch Lite.

Une approche qui a changé

L’approche de Nintendo en matière de « drift » a changé au cours des derniers mois — après avoir initialement facturé les gens pour réparer le problème, l’entreprise a commencé à les réparer gratuitement et à rembourser les clients qui ont déjà payé pour les réparations. Il y a cependant une différence avec la Switch Lite. En effet, la console est faite d’une seule pièce, et envoyer votre Switch Lite à Nintendo signifie que vous vous privez de votre nouvelle console au lieu d’une seule manette.

Si le problème de « drift » du Joy-Con est un problème répandu sur la Switch Lite, il est logique pour Nintendo de s’y attaquer rapidement.

Mots-clé : FCCNintendoSwitch LiteSwitch Lite 2
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.