Fermer
Tablettes

La Surface 7 se prépare à rivaliser avec l’iPad Pro

La Surface 7 se prépare à rivaliser avec l'iPad Pro

Dans leur thématique, la gamme Surface Pro et la gamme d’iPad Pro ont été presque égales, les deux annonçant la portabilité informatique ultime. Cependant, les similitudes s’arrêtent là, puisque la tablette d’Apple se vante d’une plus grande autonomie, d’une meilleure connectivité, et même d’un meilleur ratio poids/épaisseur.

À la merci des puces Intel, Microsoft n’a jamais été en mesure d’adapter sa gamme Surface à la taille et à l’expérience d’un iPad. Mais, cela pourrait très bien changer dans quelques heures, puisque la rumeur relayée ce weekend sur le blog laisse entendre que nous pourrions voir une Surface 7 basée sur l’architecture ARM dans un proche avenir. Reste maintenant à savoir si Microsoft parviendra à atteindre cette promesse après des déboires par le passé dans ce domaine.

Windows, au moins après Windows CE, et l’architecture ARM n’ont jamais été de grands amis. De la tablette Nokia Lumia 2520 aux deux premières Surface « non Pro » – Surface RT et Surface 3, la plateforme Windows RT de Microsoft n’a pas été très bien accueillie. Windows et le marché se sont développés depuis lors, et peut-être que Microsoft a compris qu’il était temps de s’y attaquer à nouveau.

Et, cette nouvelle Surface basée sur une puce ARM, baptisée « Campus », sera lancée en tant que Surface 7 et s’attaquera plus directement à l’iPad Pro, y compris en matière apparence. Fini les larges bords d’écran pour lesquelles la gamme Surface est connue, à l’exception du bord supérieur pour la caméra frontale, et du bord inférieur pour le clavier.

Moins de changement pour la Pro 7

Sur le plan des performances, la Surface 7 devrait être équipée de la puce ARM Snapdragon 8cx de Qualcomm sous le capot. Bien que les premiers détails de Qualcomm aient révélé que le Snapdragon 8cx était assez puissant pour concurrencer le quad-core i5-8250u d’Intel conçu pour les ultrabooks, de récents résultats de benchmarking révèlent que la puce de Qualcomm est toujours inférieure à celle d’Intel.

Heureusement, l’avantage d’avoir un Snapdragon 8cx signifie que l’appareil offrira probablement aussi une connectivité 4G LTE. De plus, cette tablette ARM se débarrassera de tous les connecteurs Surface habituels à l’exception du port USB-C, à peu près comme toutes les autres tablettes modernes du marché, car cela aidera l’appareil à obtenir un design beaucoup plus fin.

Quelle est la place de cette nouvelle tablette dans la famille Surface ?

Il est intéressant de noter que Microsoft a le Surface Go dans son portefeuille de produits, cette tablette sous Windows 10 a été ciblée pour les clients d’entreprise. En supposant que la Surface Go va continuer à vivre (et il n’y a aucune indication du contraire) alors il y a de la place pour une tablette beaucoup plus conviviale pour le consommateur. C’est la Surface 7.

En comparaison, la conception de la Surface Pro 7 « Harper » sera moins révolutionnaire, bien qu’elle abandonnera le port MiniDisplay pour un port USB-C tout en gardant le port Surface Connect et USB-A. Le Surface Laptop 3, comme déjà fui auparavant, aura un modèle de 15 pouces, dont certains pourraient même fonctionner sur un processeur AMD pour la première fois de leur histoire.

Sans aucun doute, les appareils ARM Surface seront intéressants, mais aussi inquiétants étant donné l’histoire de Microsoft. Les attentes seront probablement les mêmes, qu’un Windows 10 on ARM aurait accès aux mêmes fonctionnalités qu’une version standard, sans s’enliser dans des problèmes de performance. Nous saurons dans quelques heures si Microsoft a enfin atteint ce Saint-Graal.

Mots-clé : ARMiPad ProMicrosoftSurface 7
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.