Fermer
Apps

Slack lance le mode sombre pour macOS, Windows et Linux

Slack lance le mode sombre pour macOS, Windows et Linux

Slack introduit un nouveau mode sombre pour les versions de bureau de son application de chat en milieu professionnel. La nouvelle option de mode sombre pour le bureau sera désormais disponible sur toutes les plateformes, ce qui permettra aux utilisateurs de Windows, macOS et Linux de s’éloigner du traditionnel thème clair toujours disponible sur Slack.

Avec, tous les messages et informations sont désormais plus faciles à lire, permettant aux travailler plus facilement quelles que soient les conditions de travail (comme l’utilisation d’une chambre noire pour le montage vidéo ou pour un travail de nuit), leurs caractéristiques visuelles ou oculaires, comme les migraines ou la fatigue oculaire.

Slack active le mode sombre à toutes les interfaces utilisateur claires existantes, et ajoute également des variantes du mode sombre pour le thème de la barre latérale, qui peut être défini à la fois sur le bureau et sur le mobile. Ce nouveau mode sombre sur les plateformes de bureau arrive plusieurs mois après la publication de la même fonctionnalité sur les versions iOS et Android de Slack plus tôt cette année.

George Zamfir, Directeur Accessibilité Produit de Slack, a expliqué pourquoi la société avait décidé d’ajouter un mode sombre à son application de bureau après l’avoir fait pour ses applications mobiles sur iOS et Android :

Le mode sombre est une fonctionnalité importante pour beaucoup de personnes. C’est très utile pour travailler la nuit ou dans des conditions de faible luminosité, et nous savons que beaucoup en ont besoin pour des raisons qui ont trait à l’acuité visuelle ou encore l’occurrence de migraine. Nous sommes donc heureux de pouvoir offrir cette fonctionnalité à nos utilisateurs mobile et web.

Vous devrez mettre à jour ou relancer votre application de bureau Slack pour trouver cette nouvelle option mode sombre dans la partie thèmes des paramètres. Pour cela, cliquez sur votre nom dans la barre latérale gauche > Préférences > Thèmes.

Hébergement des données en local

Alors que les entreprises du monde entier commencent à utiliser Slack pour leurs communications internes, l’entreprise a également publié un article sur son blog annonçant une nouvelle fonction d’hébergement des données en local pour aider les organisations à avoir plus de contrôle sur leurs données.

Étant donné que Slack est basée aux États-Unis, la majorité de ses données y sont stockées. Toutefois, les équipes de secteurs hautement réglementés tels que les services financiers, le gouvernement et la santé doivent se conformer aux exigences de la RGPD et d’autres réglementations de protection des données qui exigent qu’elles conservent leurs données dans le pays dans lequel elles opèrent.

Plus tard cette année, lorsque la fonction d’hébergement des données en local de Slack sera lancée, les équipes mondiales auront plus de contrôle sur l’endroit où leurs données sont stockées. Francfort, en Allemagne, sera la première région de données disponibles en dehors des États-Unis, mais la société prévoit d’ajouter d’autres régions plus tard dans l’année.

Les clients actuels de Slack pourront également transférer les données de leur organisation ou de leurs équipes vers de nouvelles régions de résidence une fois que la fonctionnalité sera opérationnelle.

Mots-clé : LinuxMacOSSlackWindows
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.