Fermer
Smartphones

Malheureusement le Sony Xperia 1 sur DxOMark obtient un score peu flatteur

Malheureusement le Sony Xperia 1 sur DxOMark obtient un score peu flatteur

Sony est une marque connue pour la PlayStation, ses téléviseurs et ses capteurs photo. Grâce à ce dernier, on pourrait penser que ses smartphones hériteraient de l’un des meilleurs capteurs d’imagerie du marché. Mais à cause de certains affrontements internes, cela n’a jamais été le cas, bien que les nouveaux administrateurs de Sony aient promis que les choses iraient mieux.

Malheureusement, cela ne semble pas être le cas, d’après un minutieux examen de DxOMark. En effet, le Xperia 1 ne l’est pas non plus. Le smartphone a marqué 94 points pour les photos, et 84 points pour la catégorie vidéo. Selon DxoMark, le Xperia 1 n’est étonnamment pas à la hauteur de ses concurrents phares tels que le Galaxy Note 10+ 5G qui a eu un score de 113 points.

Le Xperia 1 est le premier smartphone de Sony à se doter enfin des technologies d’imagerie numérique de pointe de l’entreprise. Ce n’est toujours pas le meilleur, mais cela reste toujours mieux que par le passé. Il dispose d’une configuration à triple capteur photo qui comprend un capteur Dual Pixel de 12 mégapixels avec la fonction Eye AF que Sony a lancé sur ses appareils photo numériques dédiés. On pourrait penser que ça aiderait le smartphone à obtenir de bons résultats. DxOMark dit carrément non.

Le site n’a pas grand-chose à dire sur les traits positifs du Xperia 1. L’un des problèmes les plus importants est son exposition et son contraste. Il semble seulement exceller dans la mise au point automatique, étant donné la technologie Eye AF. Les couleurs sont également riches, avec beaucoup d’ombrage. Ils ont constaté que le HDR ne fonctionnait pas correctement en extérieur et que, dans ce cas, il produisait des photos légèrement sous-exposées. Il montre également des signes de sous-exposition pour les scènes d’intérieur et le trouve nettement plus sombre que les appareils de Huawei ou Apple. Les artefacts qui affectent la qualité de l’image sont également perceptibles. Lorsque vous effectuez un zoom avant, l’appareil a tendance à lisser les détails avec davantage de bruit.

Pas digne d’un flagship

Malheureusement, il se peut que la mise au point automatique ait été exagérée dans les vidéos où le recadrage s’est produit inutilement pour créer un effet de choc. Le panoramique produit aussi quelques bruits de fond, bien que la stabilisation soit heureusement tout à fait décente. L’une de ses caractéristiques uniques est son enregistrement vidéo en 4K à 24 fps au ratio 21:9. DxoMark trouve l’adaptation de l’exposition douce avec une remarquable balance des blancs, et la stabilisation est efficace. Malheureusement, la vidéo présente de faibles niveaux de détails, même en plein air, et sa plage dynamique est limitée.

Dans l’ensemble, les employés de DxOMark sont surpris de constater que la qualité d’image du dernier produit phare de Sony est comparable à celle des smartphones plus anciens et moins chers. En effet, avec un score moyen de 91 points dans le classement DxOMark, le Xperia 1 n’arrive même pas à la cheville des flagships de l’année dernière. Ses plus proches rivaux sont, en fait, le Xiaomi Pocophone. C’est un smartphone beaucoup moins cher qui a des spécifications dignes d’un smartphone lancé en 2018. Le rapport qualité-prix est supérieur à celui du Xperia 1. Cela ne présage rien de bon pour la crédibilité de Sony sur le marché des smartphones ni pour ce qui reste de sa marque.

Mots-clé : DxOMarkSonyXperia 1
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.