Fermer
Smartphones

Les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro pourraient être lancés sans licence Android

Les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro pourraient être lancés sans licence Android

Le Huawei Mate 30 et le Mate 30 Pro seront dévoilés le 18 septembre à Munich, avec ou sans version d’Android sous licence Google. Les commentaires de responsables anonymes de Huawei et de Google suggèrent que le prochain smartphone phare de Huawei pourrait être une version unique en son genre. Des sources proches du dossier suggèrent que l’événement se déroulera comme prévu, mais ne précisent pas quand le smartphone sera mis en vente.

Le timing pour la vente de ce smartphone est la clé. Un porte-parole de Google a évoqué le sujet cette semaine à Reuters, suggérant que le Huawei Mate 30 « ne peut pas être vendu avec la version sous licence d’Android de Google », en raison de la guerre commerciale opposant les États-Unis à la Chine. Cela signifie que le smartphone ne serait pas autorisé à être lancé avec la boutique d’applications Google Play ou avec l’un des nombreux services et applications proposés par Google.

Cependant, comme Android est un OS open source, Huawei pourrait prendre le même chemin que Amazon. Elle pourrait produire un fork d’Android et continuer à vendre des appareils avec un accès à d’autres boutiques d’applications. Là encore, comme le stipulent les contrats avec l’Open Handset Alliance, aucun membre de l’OHA ne peut créer de smartphones basés sur des forks Android.

Imaginez, au lieu de cela, un appareil Huawei fonctionnant avec une version AOSP – Android Open Source Project, version super basique d’Android, avec le lanceur de Huawei en sus. Ce ne sera probablement pas ce que présentera le Huawei Mate 30 – mais nous verrons.

Vers un lancement de son OS ?

« Huawei continuera à utiliser l’OS et l’écosystème Android si le gouvernement américain nous le permet », a déclaré le porte-parole de Huawei, Joe Kelly. « Sinon, nous continuerons à développer notre propre système d’exploitation et notre propre écosystème ». Pour que Huawei publie la gamme de smartphones Mate 30 avec une version sous licence complète d’Android, Google devrait demander une licence au gouvernement américain, car le Mate 30 serait classé comme un nouvel appareil au moment où l’interdiction du commerce est entré en vigueur.

Pendant ce temps, les rumeurs abondent sur le fait que Huawei possède son propre smartphone relativement peu coûteux, prêt à fonctionner avec son propre système d’exploitation, nommée HarmonyOS. Huawei a suggéré à plusieurs reprises que son système d’exploitation n’était pas conçu pour les appareils grand public et qu’elle restait déterminée à utiliser Android, mais les circonstances peuvent changer en fonction des décisions du gouvernement américain.

Mots-clé : AndroidHarmonyOSHuaweiMate 30Mate 30 Pro
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.