Fermer
OS

Huawei vient d’annoncer HarmonyOS, l’alternative à Android

Huawei vient d'annoncer HarmonyOS, l'alternative à Android

Comme on le supposait depuis de très longues semaines, Huawei vient d’annoncer un nouveau système d’exploitation nommé HarmonyOS lors de sa conférence de développeurs en Chine. Le dernier système d’exploitation de Huawei s’appelle HarmonyOS et Richard Yu, le responsable des activités grand public de Huawei, aidera à « apporter plus d’harmonie au monde ».

En outre, la société a déclaré que le système d’exploitation HarmonyOS était un système d’exploitation distribué basé sur un micro-noyau pour toutes les plateformes, y compris les smartphones, les dispositifs portables, alias wearables, les ordinateurs portables et les téléviseurs. HarmonyOS est donc conçu pour tous les appareils connectés en tout genre, et peut être installé sur n’importe quel gadget selon la société. Et, c’est le cas même s’il s’agit d’un bracelet d’activité disposant de quelques kilos de mémoire.

Ce sera un OS open source basé sur l’architecture micro-noyau, analogue à ce que Google fait avec Fuchsia OS. Et, il a été révélé que Huawei était également impliqué dans ce développement.

HarmonyOS est complètement différent d’Android et d’iOS. Il s’agit d’un système d’exploitation distribué basé sur un micro-noyau qui offre une expérience fluide dans tous les scénarios. Il possède une architecture fiable et sécurisée et prend en charge une collaboration transparente entre les périphériques. Vous pouvez développer vos applications une fois, puis les déployer de manière flexible sur différents appareils », a déclaré Richard Yu, PDG du Consumer Business Group de Huawei lors de la conférence des développeurs de la société en Chine.

Amélioration des performances

« HarmonyOS résoudra les problèmes de sous-performance avec un moteur de latence déterministe et une communication inter-processus (IPC) hautes performances. Le moteur de latence déterministe définit les priorités d’exécution des tâches et les délais de planification. Les ressources vont se concentrer sur les tâches avec des priorités plus élevées, ce qui réduit de 25,7 % le temps de réponse des applications. Le micro-noyau peut rendre les performances IPC jusqu’à cinq fois plus efficaces que les systèmes existants », a déclaré la société dans un communiqué.

À l’origine, HarmonyOS 1.0 de Huawei sera mis en œuvre sur ses smart screen qui seront déployés plus tard dans l’année. La société optimisera progressivement le logiciel sur une gamme plus large d’appareils. Le système d’exploitation exploitera également les prochaines grandes avancées technologiques : la 5G, l’IA et l’IoT.

Des nouvelles prochainement

Le premier smartphone basé sur HarmonyOS sera lancé demain. Le smartphone viendra de sa sous-marque Honor. Huawei a déclaré que toutes les principales applications Android seraient compatibles avec HarmonyOS. Les développeurs peuvent créer des applications sur toutes les plateformes matérielles telles que les smartphones, les ordinateurs et les voitures. Le système d’exploitation open source intègre également des fonctionnalités d’intelligence artificielle. Huawei espère que les autres fabricants de smartphones pourront également utiliser son système HarmonyOS.

La dernière annonce intervient alors que le gouvernement américain a empêché Google de vendre sa licence Android à la société chinoise. Huawei et les smartphones de sa sous-marque Honor fonctionnent sur le système d’exploitation Android de Google avec sa surcouche. Moins d’un mois après l’interdiction, le président américain Donald Trump a levé l’interdiction permettant à Google de vendre sa licence Android au fabricant de smartphones.

Mots-clé : AndroidHarmonyOSHuawei
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.