Fermer
OS

Maintenant, vous pouvez utiliser Android sur la Nintendo Switch

Les gens piratent la Nintendo Switch et utilisent Linux dessus depuis près d’un an et demi. Il y a quelques mois, quelqu’un a commencé à porter Windows 10 sur la console de jeu portable. Et maintenant, vous pouvez exécuter Android sur une Switch.

La Nintendo Switch peut désormais exécuter Android, donnant ainsi à la console de jeu hybride l’accès à Netflix, YouTube, Spotify, Twitch, à un large éventail d’applications Android et, bien sûr, à de nombreux émulateurs de jeux classiques. Plus précisément, il s’agit d’un portage non officiel de LineageOS 15.1 basé sur les versions de NVIDIA pour la Shield TV, ce qui signifie que vous pouvez jouer avec les exclusivités NVIDIA telles que Portal, Half-Life 2 et essayer le service de jeu sur le cloud de NVIDIA, GeForce Now.

Tout ne fonctionne pas parfaitement, selon XDA Developers, dont les membres ont contribué au portage et dont les auteurs l’ont documenté au cours du mois écoulé. Alors que les contrôleurs Joy-Con fonctionnent en mode natif, vous pouvez positionner la Switch, et même connecter un casque Bluetooth — quelque chose que Nintendo ne prend toujours pas en charge !

XDA rapporte que les joysticks ne sont pas correctement détectés dans des applications tels que Dolphin Emulator ou l’application de streaming de jeux jeux Steam Link, ceux pourquoi vous voudriez utiliser Android sur cette plateforme.

Plusieurs limitations

Voici une liste d’autres limitations notables :

  • Les Joy-Cons ne se connectent qu’en Bluetooth, ils resteront donc toujours en mode sans fil même s’ils sont physiquement connectés.
  • Les casques Bluetooth sont limités aux profils plus anciens, moins gourmands en énergie et de moindre qualité.
  • Il n’y a pas de DRM vidéo, donc Netflix ne vous laissera pas diffuser en résolution HD.
  • La Switch ne dispose pas de caméra, de micro ou de GPS. Par conséquent, de nombreuses applications Android sont interdites.
  • Bien que les ports USB vous permettent de brancher des souris, des claviers et des contrôleurs, aucun support de stockage externe USB n’est pris en charge.
  • Le WiFi peut cesser de fonctionner de manière aléatoire. Si cela se produit, redémarrez.

Malheureusement comme tout hack, il est possible que si Nintendo découvre cette faille vous interdise d’utiliser des services en ligne ou pire. De plus, et pire encore, vous pourriez rendre votre Switch inutilisable.

Mots-clé : AndroidNintendoNintendo Switchswitch
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.