Fermer
OS

Microsoft révèle le nouveau menu Démarrer de Windows 10 dans une fuite accidentelle

Microsoft révèle le nouveau menu Démarrer de Windows 10 dans une fuite accidentelle

Oops. Les membres du programme Windows Insider ont reçu une désagréable surprise hier soir, alors que Microsoft a accidentellement publié la preview de la build 18 947 pour chaque canal Insider.

En effet, Microsoft a accidentellement publié une version interne de Windows 10 uniquement pour les testeurs, révélant ainsi une nouvelle conception du menu Démarrer. Le géant du logiciel a distribué la build 18947 de Windows 10, destiné au développement interne sur Xbox, à des testeurs Windows Insider utilisant des périphériques 32 bits.

C’est une version interne de la branche Canary de la société, mais Microsoft l’a publiée à l’intention de tous les testeurs Windows 10, qu’ils soient en mode preview, dans le canal « Rapide » ou même dans le canal « Lent ».

Heureusement, il n’est disponible que sur les systèmes 32 bits, qui ne sont pas largement utilisés, mais c’est une erreur embarrassante pour les efforts de test de Microsoft pour Windows 10. Cette version interne semble inclure une nouvelle conception du menu Démarrer, très tôt dans les tests, sans les tuiles dynamiques (Live Tiles) de Microsoft. C’est quelque chose que Microsoft teste en interne, mais il n’est pas clair si Windows 10 va complètement supprimer les Live Tiles dans le menu Démarrer.

Microsoft recherche la cause

Le menu Démarrer comporte également une barre de recherche en haut qui vous permet de rechercher à la fois des applications et le Web. Et, cette nouvelle version inclut également un outil de recherche GIF dans le sélecteur d’emoji pour Windows 10. Il comporte une zone « d’applications suggérées », qui peut recommander des applications basées sur d’autres applications que vous exécutez ou des applications fréquemment utilisées, et il prend en charge le mode sombre. Vous pouvez jeter un coup d’œil sur les modifications apportées dans la vidéo de Windows Central, ci-dessous.

Ce n’est pas la première fois que Microsoft commet cette erreur. En 2017, la société a publié les versions internes de Windows 10 pour PC et mobiles et a fait en sorte que certains périphériques entrent dans une boucle de redémarrage. Microsoft a rapidement repéré l’erreur et a aidé les utilisateurs de Windows 10 concernés avec un outil de récupération de périphérique.

Dona Sarkar, responsable de Microsoft pour Windows Insider, a déclaré que la société « examinait » cette dernière build.

Mots-clé : build 18947MicrosoftWindows 10
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.