Fermer
OS

Une fuite montre Android fonctionnant sur un prétendu téléphone Nokia

Une fuite montre Android fonctionnant sur un prétendu téléphone Nokia

Il y a tout d’abord eu Android Go, une version allégée d’Android pour les smartphones assez légers en ressources, et il pourrait bientôt y avoir un Android pour les « feature phones », ces téléphones polyvalents d’antan qui proposent des fonctionnalités plus modernes. Une image révélée montre un système d’exploitation basé sur Android fonctionnant sur ce qui semble être un téléphone Nokia, comme le souligne 9to5Google.

Le téléphone en question, partiellement masqué par une coque en caoutchouc, présente une ressemblance frappante avec le Nokia 220. Même s’il ne semble pas être cet appareil (le 220 n’a pas de caméra frontale), il a bel et bien l’air d’être un téléphone Nokia dans son esthétique. L’unique image montre l’écran d’accueil du téléphone, avec des icônes d’applications Android qui suivent la conception Material Design d’Android, ainsi que la reconnaissable icône de recherche vocale de Google en haut. On ignore si cela fournit un accès rapide à Google Assistant ou à la recherche vocale de Google.

Il y a aussi une autre solution. L’icône de tiroir d’applications au milieu pourrait lancer Google Assistant ou Google Recherche. Au bas de l’écran, on retrouve des raccourcis pour les alertes — vraisemblablement pour remplacer la barre de notifications — ainsi que les paramètres.

Si Android est le système d’exploitation universel de presque tous les smartphones non fabriqués par Apple, récemment, Google a proposé des itérations légères comme Android Go, optimisées pour les appareils d’entrée de gamme. Lancer une version pour les feature phones semble être la suite logique pour l’OS de Google.

Une décision logique et bienvenue

KaiOS, système d’exploitation basé sur le langage HTML5, intègre désormais Google, Facebook, Twitter et, plus récemment, WhatsApp. Celles-ci sont créées par des partenariats directs avec chaque société respective, fournissant aux utilisateurs des applications Google telles que Google Maps et Google Assistant, le tout à l’aide d’interfaces non tactiles contrôlées par un clavier. KaiOS ne figure pas sur tous les téléphones mobiles, mais la société compte quelques clients sur le marché des téléphones mobiles, notamment Alcatel et HMD Global. HMD Global a utilisé KaiOS sur ses téléphones Nokia 3310 et 8810 4G, mais a curieusement choisi de ne pas utiliser le système d’exploitation exclusif sur son plus récent Nokia 210.

Étant la première marque de feature phones au monde, un partenariat avec Google visant à développer une version Android de ces téléphones pourrait constituer un grand pas en avant pour les deux sociétés, ainsi que pour ce marché.

Mots-clé : AndroidNokia
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.