Fermer
Mobile

Les sanctions de Huawei vont impacter d’autres pays que la Chine

Les sanctions de Huawei va impacter d'autres pays que la Chine

Si les États-Unis appliquent leurs sanctions à l’encontre de Huawei, il ne fait aucun doute que la production de smartphones de l’entreprise sera affectée de manière négative. Le gouvernement des États-Unis compte peut-être sur cela dans l’espoir de convaincre la Chine de conclure un accord. Néanmoins, une nouvelle étude montre que, si elle a effectivement un impact important sur la Chine, la diminution de la production de smartphones de Huawei affectera davantage les autres pays, y compris certains des alliés des États-Unis.

Nikkei Asian Review a réalisé une étude analysant chaque élément constitutif d’un smartphone Huawei. Elle les a ensuite alignés sur leur contribution aux coûts de construction du smartphone et leur origine. Elle a ensuite montré à quel point un pays contribue réellement à la fabrication d’un smartphone Huawei et les chiffres pourraient vous surprendre.

Huawei s’approvisionne avec des composants critiques tels que le verre Gorilla Glass de Corning, les circuits imprimés de Compeq et les mémoires DRAM de Micron, qui représentent 16,3 % du coût de fabrication. Cependant, il ne représente que 0,9 % du nombre total de pièces utilisées, dont certaines pourraient également être fournies par des sociétés situées en dehors de la Chine.

En tant que société chinoise, vous pourriez penser que Huawei s’approvisionne en grande partie dans son pays d’origine. Néanmoins, les pièces fabriquées par des entreprises chinoises représentent 38,1 % du coût, mais étonnamment, elles ne fournissent que 80 pièces sur un total de 1 631, soit seulement 4,9 %. Ces composants incluent l’important processeur HiSilicon Kirin, l’écran OLED de BOE et l’écran tactile de Goodix.

Un approvisionnement du Japon et de la Corée du Sud

La majeure partie des pièces provient du Japon (53,2 %), suivie de la Corée du Sud (34,4 %). Ensemble, cela représente environ 111,71 dollars, soit 30,7 % du coût de construction. Ces pièces comprennent la mémoire flash de Samsung, les capteurs photo de Sony, les batteries d’Amperex et divers autres capteurs en provenance du Japon.

En outre, Nikkei affirme que les sanctions américaines ont un effet à l’international et pourraient en réalité nuire davantage aux pays extérieurs à la Chine que la Chine elle-même. Bien sûr, la Chine réagit par fierté nationale et parce que Huawei est une marque chinoise. Cependant, ses smartphones sont le produit de la coopération internationale.

Mots-clé : Huawei
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.