Fermer
OS

Apple dévoile iPadOS, un OS dédié à l’iPad et axé sur le multitâche

Apple dévoile iPadOS, un OS dédié à l'iPad et axé sur le multitâche

« Nous avons de grands changements à venir sur iPad », déclare Craig Federighi, vice-président senior de l’ingénierie logicielle chez Apple, lors de la WWDC 2019. Quelques secondes plus tard, Apple a dévoilé une grosse mise à jour logicielle pour son iPad, qui s’appuie maintenant sur iOS pour former un nouvel OS pour les tablettes de la société simplement nommé : iPadOS. Apple veut que l’iPad remplace votre PC et c’est un grand pas en avant avec l’introduction d’iPadOS.

Comme vous le savez, Apple optimise depuis longtemps iOS pour inclure davantage de fonctionnalités multitâches, notamment une fonctionnalité d’écran fractionné, des améliorations de glisser-déposer, et du multitâche ainsi que des modifications du dock. Ces mises à jour ont progressivement alourdi iOS, et surtout entrainé quelques gestes maladroits. C’est désormais des traces du passé.

iPadOS contient maintenant un nouvel écran d’accueil avec des widgets pouvant être développés à côté des icônes d’applications. Ces widgets sont les mêmes que celles que vous trouverez normalement dans le Centre de notifications. Apple ajoute également davantage de gestes multitâches pour glisser entre plusieurs applications et pour faire glisser des applications côte à côte. Toutes ces applications sont alors disponibles dans une vue semblable à la vue Exposé sur macOS.

iPadOS est conçu pour fonctionner sur les appareils iPad d’Apple, ce qui donnera à l’entreprise plus de liberté pour modifier le système d’exploitation pour ces écrans plus grands. Tout comme Apple a watchOS pour l’Apple Watch, tvOS pour son Apple TV et macOS pour sa gamme d’ordinateurs Mac, iPadOS sera distinct, mais familier des utilisateurs d’iOS.

Branchez votre clé USB !

iPadOS inclura également une application améliorée de « Fichiers ». Elle a une vue en colonne, tout comme le Finder sous macOS, et un volet d’informations vous permet d’apporter de petites modifications aux fichiers. iCloud Drive prend également en charge le partage de dossiers, et l’application Fichiers prend même en charge les partages de fichiers SMB de manière native. Le plus important est peut-être que les clés USB seront désormais prises en charge dans l’application Fichiers. Vous pourrez donc simplement les connecter à un iPad et accéder aux fichiers.

Apple améliore également son navigateur Safari pour iPadOS avec une navigation de bureau et un véritable gestionnaire de téléchargement. Il y aura même 30 nouveaux raccourcis clavier, contrôles de taille de texte, des paramètres par site et des options de téléchargement de photos.

iPadOS répondra également à une partie du manque de commandes informatiques sur un iPad. Apple ajoute des polices à l’App Store afin que vous puissiez utiliser ces polices personnalisées dans les applications. Enfin, Apple améliore également sa fonctionnalité de copier-coller sur iPadOS, vous permettant d’utiliser trois doigts (pincer) pour copier ou coller (étirer) le contenu.

Le Apple Pencil est plus rapide

Même le Apple Pencil s’améliore cette nouvelle mise à jour iPadOS. Apple améliore la latence de 20 ms à 9 ms et la palette d’outils standard est également mise à jour afin que les applications tierces puissent utiliser de nouveaux contrôles. Si vous faites glisser le crayon depuis le coin d’un iPad, il va maintenant saisir une capture d’écran pour que vous commenciez immédiatement à le griffonner.

Toutes ces caractéristiques font que cet iPadOS se démarque vraiment de ce que fait Apple du côté de l’iPhone, et l’entreprise a clairement indiqué aujourd’hui qu’elle sera désormais heureuse de personnaliser l’expérience iPad. Cela signifie que même si iOS continuera à piloter de nombreuses fonctionnalités de iPadOS, nous verrons des changements indépendants qui ont du sens pour les écrans et le matériel plus grands que l’iPad possède. C’est une excellente nouvelle pour les propriétaires d’iPad.

Mots-clé : AppleiPadOSWWDC 2019
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.