Fermer
Maison connectée

LG fabrique sa propre puce IA pour booster les produits de la maison connectée

LG fabrique sa propre puce IA pour booster les produits de la maison connectée

Bien qu’elle soit en difficulté trimestre après trimestre, ne pensez pas que LG va baisser les bras si vite. Elle n’a pas jeté l’éponge et est, en fait, optimiste pour faire avancer ses smartphones malgré toutes les probabilités. Sa dernière stratégie consiste à miser sur l’intelligence artificielle (IA) en fabriquant sa propre puce IA dédiée dans l’espoir de différencier ses produits de ses concurrents. Certes LG évoque abondamment les produits de la maison connectée, notamment des aspirateurs robotisés, des machines à laver, des réfrigérateurs et des climatiseurs, mais nul doute que cette puce sera incrustée dans ses smartphones.

Évidemment, ce n’est pas le premier constructeur à fabriquer sa propre puce de moteur « neural » pour un smartphone. On peut peut-être attribuer à Huawei cette tendance, avant que Apple et Samsung emboitent le pas. Curieusement, Qualcomm, le plus grand fabricant de puces mobiles, ne dispose pas d’une puce dédiée à l’IA, et utilise simplement tous ses cœurs et processeurs existants à cette fin.

Cependant, l’idée d’une puce dédiée à l’IA est de décharger ces tâches en une tâche qui n’a pas besoin de solliciter le processeur principal ou de le réveiller inutilement.

Pour la puce IA de LG, qui fonctionnera avec la technologie brevetée LG Neural Engine, ces tâches incluent une intelligence visuelle pour la reconnaissance d’objets dans l’espace, une intelligence vocale pour la voix et la parole, et une intelligence produit pour la détection de changements dans l’environnement. LG promet également de traiter la vidéo et l’audio pour reconnaître les émotions et les comportements.

Un traitement hors ligne

L’avantage d’avoir une puce dédiée est que le traitement peut être effectué hors ligne sans qu’il soit nécessaire de se connecter au réseau. Cela réduit le temps nécessaire à la communication détournée entre le smartphone et un serveur distant. Plus important encore, cela signifie également que les données peuvent toutes être conservées en toute sécurité sur le smartphone et à l’intérieur de la puce.

Bien que tout cela semble bien sur le papier, elle n’a pas encore été testée. Les smartphones de LG ont toujours été efficaces avec les nouvelles technologies. Malheureusement, ceux-ci n’ont jamais suffi à stimuler leurs ventes. Reste à voir si ces nouvelles capacités d’intelligence artificielle suffiront à sauver LG.

Mots-clé : IALGLG Neural Engine
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.