Fermer
Tests

Test du Black Shark 2 : présentation du nouveau roi du jeu mobile

Test du Black Shark 2 : présentation du nouveau roi du jeu mobile

Le Black Shark 2 est un smartphone d’un nouveau genre offrant suffisamment de caractéristiques pour se transformer en une console de jeu portable, que tous les amateurs vont adorer avoir en main pour profiter de tous les jeux préférés sur mobile.

Certes, ce n’est pas un nouveau concept, le Razer Phone 2 et le ASUS ROG Phone tombant dans la même catégorie d’appareils. Mais, le Black Shark 2 loge le processeur Snapdragon 855 de Qualcomm et 8 ou 12 Go de mémoire vive (RAM), vous permettant d’avoir l’impression de disposer de votre propre mini console de jeu dans votre poche.

Le Black Shark 2 ne se distingue pas uniquement par sa puissance. Vous y trouverez de passionnantes caractéristiques pour jouer, y compris un écran sensible à la pression pour un contrôle amélioré, un système de refroidissement liquide qui empêche les températures de monter en flèche – et la première antenne X au monde, qui permet de maintenir une connexion stable à Internet.

Cependant, le meilleur de tout est les contrôleurs à clip optionnels du Black Shark 2. Vous devrez payer quelques euros supplémentaires pour en profiter, mais ils semblent valoir le coût supplémentaire, car ils transforment le Black Shark 2 en équivalent de la Nintendo Switch.

Dans la boîte :

  • Black Shark 2
  • Coque transparente
  • Prise murale USB
  • Câble USB vers USB-C
  • Adaptateur USB-C vers jack 3,5 mm
  • Manuel d’utilisation
  • Autocollants de la marque

Black Shark 2: design

Personnellement, je pense que le Black Shark 2 est le plus beau smartphone de jeu du marché. Les bords courbés sont assez sportifs — contrairement aux angles vifs du Razer Phone 2 ou à l’aspect du ASUS ROG — permettent de conserver un peu de glamour.

De l’avant, il ressemble à un smartphone Android traditionnel — sans encoche. Les bords de l’écran sont incroyablement minces, et le smartphone ressemble beaucoup au Galaxy S9+ de Samsung, sans les côtés incurvés de ce dernier. Avec son écran de 6,39 pouces et des bords extrêmement fins, le Black Shark est un grand smartphone. Je dois vraiment étirer mon pouce pour atteindre les icônes en haut à gauche de l’écran.

Lorsque la lumière atteint un angle spécifique, vous remarquerez la bande verte réfléchissante qui contourne le bord de l’appareil. C’est un détail assez subtil, mais attrayant qui donne au Black Shark 2 une touche de personnalité.

Vous obtenez également une bande lumineuse de part et d’autre du smartphone. La plupart du temps, elle n’émet aucune lumière et clignote en vert pendant le chargement du Black Shark 2. J’ai également remarqué que lorsque vous jouez de la musique sur Spotify, les barres lumineuses s’allument au rythme de la musique, et font clignoter un assortiment de couleurs arc-en-ciel. Cette fonctionnalité plaira sans aucun doute aux amateurs d’éclairage RVB.

Un look très distinctif

À l’arrière, le Black Shark 2 a un design très distinctif. Les courbes en verre entourent une bande métallique au centre pour un élégant effet, attirant l’attention sur le logo du Black Shark au centre. Les deux capteurs de la caméra sont disposés verticalement sur la vitre, complétant ainsi l’élégant et unique look de l’appareil.

Par ailleurs, le Black Shark 2 opte pour une approche minimaliste de ses boutons. Il n’y a que les commandes de volume sur la gauche, tandis que le côté droit abrite le bouton de veille et le bouton Shark Key qui vous permet d’activer le mode centré sur le jeu.

Malheureusement, il n’y a pas de prise casque, ce qui, à mon avis, est une omission importante, étant donné que les propriétaires voudront probablement utiliser leur casque de jeu avec une prise casque de 3,5 mm. Un adaptateur USB-C à 3,5 mm est fourni dans la boîte, ce qui est pratique, mais cela signifie que vous ne pourrez pas charger le Black Shark 2 simultanément tout en portant des écouteurs filaires.

De plus, il n’a pas de port micro SD, vous devrez donc vous contenter du stockage intégré de 128 Go – mais cela devrait être suffisant pour la plupart d’entre vous. Enfin, Black Shark a intégré le capteur d’empreintes digitales à l’écran. Je l’ai trouvé super réactif et rapide.

Black Shark 2 : écran

Le Black Shark 2 dispose d’un grand écran AMOLED de 6,39 pouces avec un ratio 19.5:9. Cette taille est analogue à celle du Galaxy S10+ de Samsung, et elle est supérieure à celle de la gamme de smartphones actuellement disponibles.

Grâce à l’écran AMOLED, le Black Shark 2 offre un excellent contraste. Les scènes sombres en bénéficient énormément. Les détails manquent de netteté, ce qui n’est pas surprenant étant donné la résolution full HD. La firme a avoué ne pas avoir utilisé la résolution Quad HD parce qu’elle voulait réduire les coûts, ce qui est raisonnable. Néanmoins, j’aurais quand même bien accueilli l’option.

Black Shark a également révélé qu’il pourrait bien y avoir un modèle supplémentaire Black Shark dans le futur doté d’une résolution Quad HD. Malheureusement, j’ai été déçu de constater que le taux de rafraîchissement du Black Shark 2 est de 60 Hz, ce qui est inférieur à l’écran 120 Hz du Razer Phone 2. Un taux de rafraîchissement élevé se traduit par des performances visuelles lisses, ce qui est particulièrement important dans le contexte du jeu. Là encore, la justification du coût est mise en avant pour un tel choix de conception.

Encore une fois, c’était une explication raisonnable, car le Razer Phone 2 est doté d’un écran LCD. Personnellement, je préfère l’écran AMOLED plutôt qu’un taux de rafraîchissement plus rapide, mais cela dépend vraiment du type de jeux auquel vous êtes susceptible de jouer. De plus, avec une luminosité maximale de 430 nits, l’écran du Black Shark 2 est suffisamment lumineux pour être visible dans des conditions de forte luminosité extérieure.

Parfait pour les jeux

L’écran du Black Shark 2 présente de nombreuses autres fonctionnalités axées sur le jeu. Le traitement TrueClarity MEMC Technology, par exemple, aide à réduire les tremblements et le flou pour des images plus fluides.

Dans une autre « première mondiale », le temps de latence de 43,5 ms du Black Shark 2 est apparemment le plus bas jamais vu sur un smartphone à écran tactile. Une faible latence est extrêmement importante dans les jeux, garantissant une réponse rapide à la saisie à ce qui est affiché à l’écran. Les joueurs savent que chaque milliseconde compte lorsqu’ils jouent en compétition, prouvant souvent la différence entre la mort et la victoire.

L’écran du Black Shark 2 prend également en charge la sensibilité à la pression, que l’entreprise chinoise appelle Master Touch. Cette technologie, qui avait déjà été vue sur l’iPhone, permet à l’utilisateur d’enregistrer un appui long en tant que commande distincte d’un tapotement. Cela signifie que vous pourrez non seulement utiliser votre pouce droit pour viser, mais également pour tirer, sans avoir à la soulever de la vitre. Black Shark affirme que cela vous fera gagner au moins 80 ms, ce qui vous donnera un léger avantage, mais vital dans une bagarre. De plus, le Black Shark 2 peut utiliser sa capacité Master Touch aux deux extrémités de l’écran, ce qui vous permet de mapper une saisie à gauche et à droite de l’écran.

Black Shark 2 : performances

Le Black Shark 2 est l’un des smartphones Android les plus puissants que j’ai testés à ce jour. Le Galaxy S10, le Xiaomi Mi 9 ou le Razer Phone 2 ne font pas le poids face aux résultats de benchmarks du Black Shark 2, bien que ces trois smartphones soient bien connus pour leurs prouesses en matière de performances.

En ce qui concerne les meilleurs smartphones de jeu, aucun concurrent ne se rapproche des résultats de référence du Black Shark 2. Qu’il s’agisse des résultats Antutu, Geekbench 4 ou Sling Shot Extreme de 3DMark, le Black Shark 2 ridiculise le ASUS ROG Phone et le Razer Phone 2. Cela se traduit par des performances de jeu fluide, de brefs temps de chargement et des mouvements rapides qui semblent fluides.

En regardant ce qu’il y a sous le capot, les résultats ne sont pas surprenants. L’appareil dispose du puissant processeur Snapdragon 855 de Qualcomm. Pour aller plus loin, la société a inclus 8 Go de mémoire vive (RAM) double canal, ce qui permet une fluidité encore plus grande face à des titres exigeants.

De plus, il y a un généreux stockage à bord de 128 Go. Ainsi, malgré son manque d’extensibilité, il reste beaucoup de place pour télécharger les jeux à. Au prix de 519 euros, le Black Shark 2 offre un rapport qualité-prix vraiment impressionnant.

À noter qu’il existe un modèle avec 12 Go de RAM et 256 Go de stockage pour 630 euros.

Un refroidissement indispensable

Inquiet du fait que toute cette puissance puisse créer un smartphone qui chauffe ? Black Shark semble confiant que cela ne sera pas le cas grâce à l’inclusion de son système multicouche de refroidissement par liquide. Il s’agirait du premier smartphone doté d’une telle technologie – et je peux confirmer que je n’ai jamais senti le smartphone se réchauffer après de longues heures de jeu.

En ce qui concerne les jeux mobiles, la performance n’est pas affectée uniquement par la puissance brute. Que vous soyez un fanatique de Fortnite, un accro de Super Mario Run ou un inconditionnel Pokemon GO, vous savez qu’une connexion Internet stable est essentielle pour une expérience réussie.

Pour cette raison, le Black Shark 2 a été équipé d’une version améliorée de l’antenne intelligente de type X de la société, ainsi que de deux antennes supplémentaires sur le côté afin de maintenir une connexion réseau solide, quelle que soit la manière dont vous tenez le smartphone.

Black Shark 2 : contrôleurs

Le Black Shark 2 offre la possibilité d’utiliser deux contrôleurs qui ressemblent beaucoup aux Joy Cons de la Nintendo Switch. Personnellement, ces extras détachables sont d’une aide précieuse, en particulier pour les jeux de tir à la première personne. Avec des accessoires supplémentaires et dédiés, vous allez sentir que vous avez davantage de contrôle sur le jeu.

Le stick analogique du pad de gauche est particulièrement utile pour naviguer dans les environnements 3D, alors que je suis un grand fan des gâchettes puisque les contrôleurs de console m’ont conditionné à les utiliser. Au lieu d’avoir un deuxième stick analogique, Black Shark a mis en place un pavé tactile. Il existe également des boutons D-pad et certains boutons X, Y, A et B dans le même agencement que sur une manette Xbox.

Connecter les contrôleurs au Black Shark 2 est incroyablement facile. Faites glisser les boutons « on » en bas des contrôleurs pour les synchroniser automatiquement en Bluetooth avec le smartphone. Vous pouvez également utiliser un étui de protection pour les fixer sur les côtés du smartphone, mais cela n’est pas obligatoire.

Cependant, vous ne pourrez pas charger les contrôleurs en les connectant au smartphone comme vous le faites avec la Nintendo Switch. La bonne nouvelle est que les manettes utilisent un port USB-C pour les recharger, de la même manière que le smartphone. Le Black Shark 2 facilite la personnalisation des contrôles pour chaque jeu, en utilisant un système de glisser-déposer au lieu de menus complexes. Il suffit de glisser l’une des icônes sur les boutons à l’écran pour qu’elle devienne le déclencheur de cette fonctionnalité.

Les contrôleurs et le boîtier de protection vous coûteront 69 euros supplémentaires, mais ils valent l’investissement — d’autant plus que le coût total reste en deçà de nombreux smartphones haut de gamme.

Black Shark 2 : logiciel

Le Black Shark 2 utilise la version pure d’Android pour son logiciel. Cela signifie que vous allez retrouver votre tiroir d’applications. Il est très simple de naviguer dans l’interface du smartphone, tout en offrant suffisamment d’options de personnalisation pour personnaliser votre configuration.

Il est impossible de ne pas mentionner l’espace Shark quand on parle du logiciel. La touche Shark située sur le côté de l’appareil, qui peut facilement être confondue avec un bouton pour positionner le smartphone en « muet », permet d’accéder facilement au mode centré sur le jeu. Lorsqu’il est activé, le Black Shark 2 ressemble à un appareil de jeu dédié, doté de sa propre animation d’intro. Dans cet espace, vous avez un accès instantané à tous vos jeux mobiles, ainsi que des outils pour désactiver temporairement la fonction d’appel et les notifications, de sorte que vous puissiez jouer sans interruption.

Lorsque vous êtes en mode Shark ou que vous jouez à un jeu, faites glisser votre doigt depuis le coin supérieur droit du smartphone pour afficher le studio du jeu. Ici, vous pouvez modifier les paramètres, connecter vos contrôleurs, configurer la connexion Wi-Fi ou même faire appel à un écran de performances indiquant la cadence à laquelle vous jouez actuellement.

Sur le plan du jeu, Black Shark a pensé à tout cela du côté logiciel, donnant à ce smartphone le caractère d’un appareil de jeu haut de gamme.

Black Shark 2 : caméra

Les caméras du Black Shark 2 sont étonnamment respectables. À l’arrière se trouve une configuration à double capteur photo, avec des capteurs de 12 mégapixels. Le capteur photo secondaire offre également un zoom optique 2x, évitant ainsi aux photos agrandies de paraître déformées et floues.

Alors, comment fonctionne la caméra arrière ? Assez bien pour être honnête. Cela ne va jamais rivaliser avec les smartphones phares spécialisés dans la photographie, mais la qualité est proche d’un flagship de l’année dernière. Les couleurs sont agréablement vives et, bien que les détails ne soient pas précis, ils sont suffisamment nets pour plaire à la plupart des gens.

Les images capturées sur le Black Shark 2 semblent lumineuses. L’appareil semble éclairer artificiellement l’image, ce qui n’est pas nécessairement un inconvénient — à moins que vous ne teniez trop aux tons naturels et neutres. Cependant, les photos souffrent beaucoup en basse lumière, les rendus restant flous. J’ai également été déçu de la qualité du zoom, produisant encore une fois une image floue à un grossissement x2.

Sur le plan des selfies, le Black Shark 2 a dépassé mes attentes. Le capteur de 20 mégapixels capture des prises de vues super détaillées et expressives. Le mode Portrait en option efface également l’arrière-plan, permettant ainsi à votre visage de jouer un rôle central. Encore une fois, les images semblent vraiment brillantes.

Le Black Magic 2 est également capable de prendre des vidéos au format 1080p et 4K à 30 images par seconde.

Black Shark 2 : autonomie

Bien sûr, vous aurez besoin d’une puissante batterie pour garder une autonomie décente. Heureusement, Black Shark a intégré une batterie d’une capacité de 4000 mAh dans le smartphone. C’est suffisant pour le garder allumé pendant une journée complète. En fait, avec une navigation occasionnelle sur les réseaux sociaux et le Web, quelques vidéos sur YouTube, et d’autres petites actions, le Black Shark 2 a survécu plus de 24 heures avant de manquer de jus.

De toute évidence, la batterie s’épuise beaucoup plus rapidement si vous jouez. Jouer à PUBG pendant une heure avec la luminosité réglée au maximum a consommé 17 % de la puissance de la batterie. Théoriquement, cela signifie que vous devriez avoir environ 5 heures de temps de jeu.

On pourrait penser qu’une des conséquences d’une telle batterie est qu’il faut un certain temps pour le recharger, mais heureusement, ce n’est pas le cas avec ce modèle. Le Black Shark 2 arrive avec une impressionnante charge rapide de 27 W. En tant que tel, le smartphone peut charger jusqu’à 66 % de sa charge en seulement 30 minutes, avec une charge complète prenant à peine moins de 70 minutes.

Black Shark 2 : verdict

Le Black Shark 2 est le meilleur smartphone de jeu actuellement disponible. Il reste très abordable, tout en affichant des résultats bien meilleurs. Il y a aussi quelques fonctions de jeu intéressantes, des commandes Master Touch et un excellent système de refroidissement, en passant par des contrôleurs en option et d’autres accessoires. Vous y trouverez également de nombreuses fonctionnalités qui vont exciter les non-joueurs, comme un écran AMOLED, un capteur d’empreintes digitales ultra-réactif intégré et une autonomie impressionnante.

Le Black Shark 2 n’est pas tout à fait parfait, avec un taux de rafraîchissement limité à 60 Hz, des images full HD et l’absence de prise casque. Néanmoins, ces problèmes ne sont pas rédhibitoires.

Noter cet article

Design 8.5
Écran 8.5
Performances 9
Logiciel 8
Caméra 7.5
Autonomie 9

Résumé

8.4 Très bon Le Black Shark 2 est le smartphone ultime pour les jeux. Chargés de fonctionnalités sophistiquées et offrant des performances super puissantes, même les non-joueurs bénéficieront d’un excellent rapport qualité-prix à ce bas prix.

Mots-clé : Black SharkBlack Shark 2Xiaomi
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.