Fermer
OS

Le mode de bureau Android Q se prépare à un avenir multi-écrans

Le mode de bureau Android Q se prépare à un avenir multi-écrans

Android entre dans des facteurs de forme qui, lors de sa naissance, n’avaient probablement jamais été envisagés. Cela ne concerne pas seulement les montres et les téléviseurs connectés, mais également des box TV, des ordinateurs portables, des Chromebooks et, bien sûr, des smartphones pliables. Cependant, Google prépare également un autre territoire relativement nouveau pour Android : un mode bureau Android disponible depuis votre smartphone.

Évidemment, ce n’est pas complètement nouveau. Samsung et Huawei travaillent tous les deux en mode bureau depuis un certain temps déjà. Cependant, même alors, ils n’étaient pas originaux dans l’idée. Les constructeurs et les développeurs tiers ont tous essayé de mettre à niveau Android dans une forme ou une autre de scénario de bureau. Il semble maintenant que Google y réfléchisse enfin.

Android Q a déjà été repéré avec un mode de bureau caché, mais Google était étonnamment silencieux à ce sujet, même lors de sa I/O 2019. Toutefois, la bonne nouvelle c’est qu’elle l’a développé activement. Mieux encore, elle encourage les développeurs d’applications à préparer leur logiciel pour cet avenir, même si elle ne le fait que subtilement.

Le mode bureau a brièvement occupé le devant de la scène lorsque l’un des développeurs a parlé des périphériques pliables, multi-écrans et grands écrans. Il détaille certaines des conventions dont les développeurs doivent tenir compte lorsqu’ils préparent leurs applications pour fonctionner correctement sur de tels écrans non conventionnels.

Au boulot les développeurs

Qu’il s’agisse du mode fenêtré ou de la reprise d’applications d’un état à un autre, Google fournit enfin aux développeurs les outils nécessaires pour que ces fonctionnalités fassent officiellement partie intégrante de l’expérience de l’utilisateur.

Bien sûr, ce n’est pas parce que Google leur donne l’API que les développeurs vont immédiatement faire le grand saut. Étant donné que même les fonctionnalités de niche de bureau sur Samsung et Huawei sont présentes, il faudra un certain temps avant que cela devienne une norme pour toutes les applications. D’ici là, peut-être n’aura-t-il plus besoin d’aucune interface utilisateur personnalisée telle que Samsung DeX et que tous les smartphones Android deviendront de véritables PC dans vos poches.

Mots-clé : Android QGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.