Fermer
Développement

Google met l’accent sur le développement d’apps Web et Android sur Chrome OS

Google met l'accent sur le développement d'apps Web et Android sur Chrome OS

Fini l’époque où Chrome OS se sentait simplement comme un navigateur Web glorifié limité aux applications et services de Google. Google affirme avoir conçu la plateforme autour de la vitesse, de la simplicité et de la sécurité, mais pour être honnête, seuls deux d’entre eux sont probablement toujours d’actualité. Chrome OS a évolué pour devenir assez complexe et maintenant, Google révèle ce à quoi un Chromebook était destiné : le développement d’applications Web et Android.

Lorsque Chrome OS a adopté les applications Android, cela a été perçu comme une unification naturelle des systèmes d’exploitation de Google et un moyen de remédier au manque d’applications de Chrome OS. Cependant, quand la firme a ajouté un support pour l’exécution de Linux, il a peut-être été perçu comme excentrique et inutile.

Mais c’était là, en réalité, le fondement du véritable objectif de Google : transformer les Chromebooks en outils de développement de logiciels Google.

Étant donné que Linux est le système d’exploitation dominant pour les serveurs Web et que Chrome OS s’articule autour d’applications Web, il suffit de passer de « faire tourner Linux » à « exécuter un serveur de test Linux pour le développement » sur Chrome OS. Le développement d’applications Android est toutefois un peu plus difficile. C’est là qu’interviennent les dernières mises à jour annoncées lors de la I/O 2019.

Faites beaucoup avec votre Chromebook

D’une part, installer Android Studio, l’IDE Android officiel et béni de Google, n’a jamais été aussi simple. Téléchargez, cliquez et installez. Chrome OS prend également en charge la connexion d’un smartphone Android par USB pour simplifier le test des fichiers APK sur un appareil physique. Et pour les utilisateurs finaux et les développeurs, Chrome OS vous permet désormais de partager des fichiers de manière transparente entre Chrome OS lui-même, Google Drive, Android et Linux.

Grâce à ces fonctionnalités réduites, mais significatives, Google positionne les Chromebooks comme le seul ordinateur dont vous aurez besoin pour consommer du contenu sur le Web et pour développer des plateformes prises en charge par Google (Web et Android). Bien entendu, tous les Chromebooks ne prennent pas encore en charge Linux et la liste recommandée ne comprend que les Chromebooks Lenovo Yoga C630, Acer Chromebook Spin 13, Chromebook x360, HP Chromebox G2 et ASUS Chromebox CXI3. Google promet que tous les appareils Chrome OS qui seront lancés cette année disposeront de la prise en charge de Linux immédiatement.

Mots-clé : AndroidChrome OSGoogleIO 2019
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.