Fermer
Navigateurs Web

Microsoft Edge pour macOS pourrait arriver plus tôt que prévu

Microsoft Edge pour macOS pourrait arriver plus tôt que prévu

Microsoft avait précédemment annoncé son intention de mettre la nouvelle version de Edge basée sur Chromium sur d’autres plateformes en dehors de Windows, en mentionnant spécifiquement le Mac. Et des preuves fraîchement découvertes indiquent que le navigateur Microsoft Edge va effectivement arriver sur macOS — et peut-être plus tôt que prévu.

Cela provient d’un site Web technique allemand, Windows United, qui exécutait Edge sous Chromium sur Windows Server 2016, et a reçu un message l’informant que la plateforme n’était pas prise en charge – précisant que le navigateur ne prend actuellement en charge que Windows 10 dans la version 1709 ou supérieure, et macOS 10.12 ou plus récent. Ce message « plateforme non prise en charge » mentionne la compatibilité avec macOS 10.12 ou supérieure.

Donc, en supposant que cette capture soit légitime, cela semblerait suggérer que le support du Mac est désormais attendu et tout proche, macOS Sierra étant le point de départ (la version du système d’exploitation de bureau d’Apple publiée en 2016).

Windows United pense en outre que Windows 7 ou 8 ne sont même pas mentionnés dans le message d’avertissement contextuel, ce qui pourrait signifier que la prise en charge de macOS pourrait être active même avant les anciennes versions du système d’exploitation de Microsoft — bien que cela semble un peu exagéré.

Cela dit, nous pourrions facilement en déduire que le système Edge basé sur Chromium arrivera sous macOS dans un proche avenir. Et comme la Build n’est pas trop éloignée et se déroulera à Seattle en mai, peut-être pourrions-nous voir une première révélation du navigateur pour les Mac lors de cette conférence de développeurs ? Cela pourrait être l’occasion idéale pour Microsoft de souligner à quel point elle sera « ouverte » avec le nouveau navigateur.

Enfin un navigateur multi-plateforme

Quoi qu’il en soit, cela semble corroborer l’affirmation de Joe Belfiore dans un article de blog de décembre 2018 selon laquelle Microsoft a l’intention d’amener cette nouvelle version d’Edge non seulement à Windows 10, mais à toutes les versions prises en charge de Windows (à savoir Windows 7 et 8), et à « d’autres plateformes comme macOS ».

Belfiore a promis que Microsoft ferait évoluer le code du navigateur à un niveau plus large, afin qu’il soit disponible sur autant d’appareils que possible, tout en conservant tous les avantages d’une intégration étroite avec le système d’exploitation Windows. Bien entendu, il s’agit d’une position très différente de celle de la version originale d’Edge, conçue exclusivement pour Windows 10, et qui n’était même pas disponible pour celles des autres versions de Windows.

Il est clairement avantageux pour Microsoft de changer de navigateur pour qu’il soit basé sur le moteur Chromium : prise en charge plus vaste des extensions, une meilleure stabilité et une compatibilité globale avec les sites Web.

Le contre-argument est que le fait que Microsoft investisse beaucoup dans Google confère effectivement à ce dernier un monopole encore plus grand sur le Web, bien que, pour être honnête, Edge ait eu peu d’impact de toute façon (et a même commencé à reculer en matière de l’adoption de l’année dernière).

Si vous souhaitez savoir ce dont il est question, les versions de démo de la version de Edge basé sur Chromium sont désormais disponibles au téléchargement pour Windows 10. Vous pouvez donc l’essayer.

Mots-clé : EdgeMacOSMicrosoft
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.