Fermer
Mobile

La technologie d’écran pliable de Samsung a été volé

La technologie d'écran pliable de Samsung a été volé

La technologie d’écran du smartphone pliable de Samsung a été volée puis vendue à une paire de sociétés chinoises, si l’on en croit un nouveau procès intenté en Corée du Sud. Selon les allégations, un fournisseur a divulgué les plans de la « stratification 3D de panneaux OLED flexibles » de Samsung à une société tierce. La poursuite affirme ensuite que la société a vendu les informations à deux sociétés chinoises pour près de 14 millions de dollars.

Selon les procureurs du bureau du district de Suwon en Corée du Sud, Samsung a passé six ans et environ 130 millions de dollars à développer un écran pliable pour ses smartphones.

Si cette technologie a peut-être été divulguée à deux sociétés chinoises par un fournisseur, si l’on en croit le procès, les rapports varient dans les détails, certains affirmant que 11 personnes ont été inculpées et d’autres en rapportent que 9.

Le bureau du procureur a pointé du doigt les personnes accusées d’avoir formé une société-écran qui avait reçu des informations confidentielles appartenant à Samsung Display concernant ladite technologie. Une partie des données divulguées aurait ensuite été vendue aux sociétés chinoises pour 15,5 milliards de won, ce qui représente environ 12 millions d’euros.

Un vol regrettable

La technologie d’affichage pliable a été considérée par certains comme une technologie susceptible de changer la donne, inaugurant une ère de smartphones repliables. Samsung a pour la première fois teasé son intention de créer un tel appareil il y a des années. Elle a donné au public un premier aperçu de ce dispositif lors de sa conférence réservée aux développeurs qui s’est tenue au début du mois.

Dans un communiqué publié vendredi, Samsung Display a qualifié le présumé vol de « regrettable », indiquant également qu’elle prendrait des mesures pour mieux protéger ses technologies. La date du procès pour le présumé vol n’a pas encore été fixée. Des responsables sud-coréens seraient toujours à la recherche de deux personnes susceptibles d’avoir été impliquées dans l’incident et auraient arrêté trois personnes.

Mots-clé : Samsung
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.