Fermer
ipad-pro-bend-test (1)

À quelle pression le nouvel iPad Pro devrait-il résister avant que l’aluminium et le verre ne se courbent ? C’est la question qui a été posée la semaine dernière, après un test de pliage de la dernière tablette d’Apple, qui a montré qu’il était possible, seulement avez les mains, de plier en deux la tablette à la pomme croquée.

Certes, Apple a mis l’accent sur le style en ce qui concerne son nouvel iPad Pro (2018). Les deux tablettes ont une épaisseur de seulement 5,9 mm, souligne la société. Dans le cas du nouvel iPad Pro de 12,9 pouces, elle est 15 % plus fine que sa prédécesseure.

En revanche, rien ne dit à quel point elle pourrait résister à un traitement brutal. C’est quelque chose que la populaire chaîne YouTube JerryRigEverything a décidé de mettre en exergue, vérifiant s’il peut aisément plier la tablette avec ses mains. Dans une vidéo sponsorisée par une société spécialisée de coques de protection pour smartphones et autres appareils, Zack Nelson commence par torturer la tablette, puis la plie en deux.

Selon Nelson, l’objectif n’est pas simplement de faire d’amusantes séquences pour ceux qui aiment voir des gadgets coûteux être détruits. La vidéo « nous dira de manière réaliste la force que l’iPad Pro peut supporter lorsqu’il se trouve dans votre sac à dos ou dans votre cartable, ou lorsque vous vous asseyez accidentellement dessus », suggère-t-il.

Pensez à protéger votre tablette

Sans surprise, le mince châssis composé d’aluminium et les verres à l’avant et à l’arrière vont être le souffre-douleur du pliage effectué par Zack. En appuyant au milieu de l’emplacement du chargeur, celui-ci se cisaille rapidement en deux. Ensuite, la vitre se retire rapidement du châssis, révélant où se sont logées les importantes batteries sous le capot.

Il est certainement utile de savoir à quel point un appareil est résistant. Après tout, si vous mettez un iPad Pro – ou une tablette ou un ordinateur portable — dans votre sac sans protection, il y a une chance non nulle qu’il puisse être rayé au mieux, et au pire se courber complètement. Que la nouvelle tablette d’Apple soit plus ou moins sensible à cela que les appareils concurrents est une question légitime.

Malheureusement, en l’absence du niveau de force exercée par Nelson, il est difficile de tirer des conclusions précises. Les tablettes sont, de par leur nature, susceptibles de se plier plus facilement qu’un smartphone. Si vous voulez quelque chose de vraiment robuste, il existe des tablettes industrielles — bien qu’aucune ne fonctionne sous iOS — ou des étuis robustes. Après tout, avec des prix commençant à 899 euros, c’est un investissement non négligeable que de ne pas protéger la tablette. En bref, prenez s’en soin.

Mots-clé : AppleiPad ProiPad Pro 2018JerryRigEverything
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
PlayStation 5 : sa date de sortie confirmée pour 2020 ?

De nouveaux détails sur la PlayStation 5 et le PSVR 2 sont apparus sur la toile. Ces dernières laissent entendre que la...

Fermer