Fermer
Navigateurs Web

Chrome 70 clarifiera les controversés changements de connexion

Chrome 70 clarifiera les controversés changements de connexion

Sur de nombreux points, Chrome 69 est une version extrêmement importante, apportant une nouvelle conception, une barre de recherche plus intelligente, etc. Mais grâce à une fonctionnalité peu vantée, elle s’est transformée en quelque chose de confus. Contrairement à son objectif déclaré, la nouvelle cohérence de connexion entre le navigateur et les services du géant de la recherche n’a apporté que davantage de confusion et une habituelle accusation monopolistique. Désormais, Google demande aux utilisateurs de Chrome de rester calmes, car Chrome 70 répondra à ces interrogations.

La nouvelle fonctionnalité semblait assez simple. Lorsque vous vous êtes connecté à un service Google à l’aide d’un navigateur Chrome, vous êtes également connecté à ce navigateur Chrome avec ce même compte Google. Vous vous déconnectez du navigateur Chrome ou du service Google, vous serez automatiquement déconnecté.

L’objectif de Google était de réduire la confusion liée à la création de deux connexions distinctes et de réduire le risque de création d’une recherche Google (suivie) à l’aide de votre compte lors de la connexion au compte Chrome d’un autre utilisateur.

Sauf que les utilisateurs de Chrome ne sont pas habitués. Cela n’a fait que rendre les choses plus confuses et, considérant qu’il ne s’agissait pas d’un changement vraiment médiatisé, il est potentiellement plus problématique que l’objectif initial. À l’extrême, certains ont accusé Google de transformer le navigateur Chrome en une simple passerelle pour les services Google et d’inciter les utilisateurs à partager involontairement leur historique de navigation avec Google, même s’ils n’étaient connectés qu’à Gmail.

De petits ajustements, mais la fonctionnalité reste

Google précise que la nouvelle fonctionnalité de connexion Chrome n’active pas automatiquement la synchronisation du navigateur, ce qui signifie que l’historique de navigation, les cookies, les mots de passe et autres éléments ne sont pas soudainement détectés. Les utilisateurs doivent explicitement l’activer s’ils le souhaitent. Et à partir de Chrome 70, les utilisateurs auront la possibilité de désactiver ce lien. L’interface utilisateur sera également conçue pour refléter la dualité plutôt confuse des connexions et de la synchronisation.
De toute évidence, Google ne recule pas devant sa position, mais elle aurait pu s’épargner quelques foudres si elle avait communiqué dessus — bien que certains n’auraient pas hésité à la fustiger tout de même.

Mots-clé : Chrome 69Chrome 70Google
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.