Fermer
Jeux

Sega repousse la sortie mondiale de sa Mega Drive Mini en 2019

Sega repousse la sortie mondiale de sa Mega Drive Mini en 2019

Hier était un jour étonnamment important pour les consoles rétro. Sony a surpris tout le monde en annonçant sa PlayStation Classic, une mini-console inspirée de la toute première PlayStation avec 20 jeux préchargés. Et, quelques heures plus tard, Sega a fourni des informations supplémentaires sur sa Mega Drive Mini. Malheureusement, ce n’est pas une bonne nouvelle.

Sega a annoncé sur son compte Twitter qu’elle avait choisi de repousser le lancement de sa Mega Drive Mini à 2019. Annoncée en avril au Sega Festival 2018, la Mega Drive Mini et son homologue nord-américain basé sur la Genesis devaient être lancés cette année.

À en juger par les tweets (qui ont été traduits en gros par Twitter), il semblerait que Sega veut retravailler le design de sa console. À l’origine, Sega a créé la Mega Drive Mini avec l’aide de AtGames, qui a publié au fil des ans un certain nombre de consoles rétro sur le thème de Genesis et de Mega Drive.

Dans cette paire de tweets, Sega a déclaré qu’elle avait commencé à travailler avec un développeur japonais qui s’était « fait une renommée » dans le secteur du développement logiciel afin de revoir la conception et les logiciels de la console. Ce développeur n’a pas été révélé dans cette annonce, il reste donc un mystère pour le moment.

Un lancement dans le monde entier

En plus de cela, Sega a également déclaré que la Mega Drive Mini et la Genesis Mini auront un lancement mondial simultané dans le courant de l’année prochaine. Au départ, la société ne faisait que confirmer la Mega Drive Mini au Japon. Il est donc passionnant d’apprendre que la sortie mondiale est simultanée.

Il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons pas sur la Mega Drive Mini, comme la liste complète des jeux. J’espère que nous en apprendrons davantage dans un proche avenir.

Mots-clé : Genesis MiniMega Drive MiniSega
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.