Fermer
Smartphones

Le Huawei P20 et le Honor Play retirés par 3DMark pour tricherie dans les benchmarks

Le Huawei P20 et le Honor Play retirés par 3DMark pour tricherie dans les benchmarks

Il n’est pas surprenant que Huawei soit pénalisé pour ce qu’elle a plus ou moins admis. Alors que la pratique semblait dévolue, la société chinoise a été pris en flagrant délit de triche pour augmenter ses chiffres dans les benchmarks en faveur de ses smartphones dotés d’une Kirin 970.

Étant donné le scandale qui a pratiquement mis en péril leur entreprise, les développeurs de 3DMark, Futuremark, ont rapidement réagi et ont annoncé que quatre des smartphones de Huawei et Honor étaient désormais retirés du listing.

Le système de triche était en fait très basique et peut-être même grossier. Les fabricants de benchmarks auraient été en mesure de le détecter s’ils avaient fait l’objet de tests explicites sur une potentielle fraude. C’est ce que Futuremark a fait quand elle a appris la situation à AnandTech et a confirmé par elle-même au moins trois des quatre smartphones incriminés.

La société de benchmarks a utilisé deux versions de 3DMark, l’une provenant du Google Play Store et l’autre étant une version privée pour un usage interne uniquement. Elle a affirmé que la version du Play Store avait entraîné des chiffres presque gonflés de 47 % que ceux de leur version privée. Cela implique que la fraude de détection de benchmark de Huawei détecte simplement l’appli d’analyse comparative par nom et modifie le profil de puissance de l’appareil pour pousser la performance à la limite. En d’autres termes, UL a constaté que la firme chinoise avait incorporé un mode de performance caché dans ses smartphones, qui n’était activé que lorsque les appareils reconnaissaient l’application 3DMark en cours d’exécution.

Huawei va réagir

Cette pratique est en violation flagrante de la société mère de Futuremark, UL, qui a mis à jour ses nouvelles politiques à la lumière du scandale de la triche en 2013. À cause de cela, ils ont retiré le Huawei P20 Pro, la Huawei Nova 3 et le Honor Play des benchmarks. Ils ont également ajouté le Huawei P20 à la liste en se basant sur les essais de AnandTech. Ces smartphones apparaîtront toujours dans 3DMark, mais n’auront pas de scores et seront tout en bas de la pile.

La bonne nouvelle est que Huawei a accepté la sentence, et a promis d’apporter des changements. Plus précisément, ils mettront ce « Mode Performance » à la disposition des utilisateurs pour qu’ils puissent simplement l’activer ou le désactiver, ce que permettent les règles d’UL. Nous verrons ce que Huawei aura à dire lors du lancement du Huawei Mate 20 Pro, qui aura son nouveau processeur Kirin 980, le mois prochain.

Mots-clé : 3DMarkBenchmarkHonor PlayHuawei P20
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.