Fermer
Domotique

Le nouveau Roomba i7+ d’iRobot se vide tout seul !

Le nouveau Roomba i7+ d'iRobot se vide tout seul !

iRobot n’a pas changé la formule de base de ses robots aspirateurs Roomba depuis le lancement de la gamme de produits en 2002, mais chaque nouvelle génération apporte de petites améliorations qui facilitent l’utilisation des robots. Le plus récent Roomba i7+, dévoilé aujourd’hui, a deux changements majeurs : le robot se souvient maintenant du plan de votre maison et se vide tout seul.

La fonction de vidage automatique est probablement la plus utile. Elle répond à la pénible corvée de tous les possesseurs d’un robot aspirateur. Le i7+ ne jette pas réellement la poussière dans votre poubelle après chaque nettoyage, mais il utilise sa « propre poubelle » attachée à sa station de charge comme intermédiaire. Chaque fois qu’il retourne à la base, la saleté dans le robot est aspirée dans la poubelle, qui stocke jusqu’à 30 conteneurs.

D’autres robots aspirateurs proposent cette option depuis des années, mais il est bon de voir qu’iRobot l’apporte à ses consommateurs. La société affirme que le bac est suffisamment grand pour que vous ne deviez le vider que toutes les deux semaines.

Le i7+ s’appuie également sur la fonctionnalité de mapping de salle introduite avec la série Roomba 900. Elle permet de connaître la disposition de votre maison pour aider le robot à couvrir le plus efficacement possible le sol, en créant une carte de base de chaque pièce.

Une cartographie complète de votre maison

Cependant, alors que les robots de la série 900 suppriment ces cartes après chaque nettoyage, le Roomba i7+ les stocke pour permettre aux utilisateurs de personnaliser les programmes de nettoyage. En utilisant l’application Roomba, les utilisateurs peuvent diviser le plan de leur maison en différentes pièces, puis les nommer et spécifier la fréquence à laquelle ils doivent être nettoyés. Et s’ils ont un appareil Alexa ou Google Assistant, ils peuvent l’utiliser pour demander à leur Roomba de nettoyer des pièces spécifiques avec des commandes vocales, en disant, par exemple, « Hey Google, nettoie le salon ».

Certains clients seront naturellement gênés par le fait que leur aspirateur stocke une carte de leur maison. Et, en effet, une copie de la carte passe dans le cloud par votre Wi-Fi, bien que les images capturées par la caméra à basse résolution restent sur le Roomba lui-même. iRobot est conscient de ces préoccupations et affirme que la sécurisation de ces informations est une priorité absolue et que les données peuvent également avoir d’autres utilisations.

Un prix assez onéreux

Le Roomba i7+ et la station de base coûtent 949 dollars, avec des sacs au prix de trois pour 14,99 dollars. Le i7+ seul coûte 699 dollars et la base peut être achetée séparément pour 299 dollars. Il sera disponible au premier trimestre 2019.

Mots-clé : iRobotRoombaRoomba i7+
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.