close
Smartphones

Le démontage du Galaxy Note 9 ne montre ni eau ni carbone

Le démontage du Galaxy Note 9 ne montre ni eau ni carbone

L’une des plus grandes modifications apportées par Samsung à son nouveau Galaxy Note 9 est la batterie. Dépassant même le malheureux Galaxy Note 7, la batterie d’une capacité de 4 000 mAh du Galaxy Note 9 pourrait causer des soucis à certains propriétaires.

C’est pourquoi Samsung continue de parler de son nouveau et fameux système de refroidissement liquide « eau carbone » qui va à la fois diminuer la chaleur dans les entrailles du smartphone, mais également apaiser certaines peurs. Naturellement, cela a attiré l’attention de Jerry RedEverything qui soulève le capot de la phablette pour voir ce que la firme sud-coréenne a réussi à incruster.

Cependant, avant de pouvoir accéder à ce système de refroidissement, vous devez tout retirer en premier lieu. Et comme pour tout smartphone hermétiquement fermé, il est toujours risqué de retirer une coque en verre. Heureusement, les experts en démontage sont déjà des experts en la matière.

Cela dit, après que la coque arrière s’est détachée, le reste est accessible. En effet, les composants restants sont maintenus par des vis. Sauf la batterie, dont Zack Nelson ironise comme étant assez forte pour coller un éléphant au plafond. Cependant, il n’est pas nécessaire de l’enlever pour arriver à la partie souhaitée.

Simple jargon marketing ?

Le caloduc dans le Galaxy Note 9 est évidemment plus grand que celui du Galaxy Note 8, et est comparable au smartphone de jeu Razer Phone, note Nelson. Au-dessus du caloduc se trouve une grande plaque de cuivre qui aide vraiment à la dissipation. Le fait de découper le tube aplati ne révèle aucun signe de liquide, qui se serait évaporé instantanément au moment de l’ouverture du tube. Et, il n’y avait pas non plus de signe de carbone.

Il pourrait simplement s’agir d’un jargon marketing, mais le généreux cuivre du Galaxy Note 9 inspire confiance, ce que quelques tests sur la toile semblent le confirmer. Jusqu’à présent, les précommandes pourraient donner de l’espoir à Samsung, même s’il est encore trop tôt pour dire si ce dernier finira par brûler comme en 2016…

Tags : Galaxy Note 9Samsung
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.