Fermer
Google

Google suit votre position, même si vous lui refusez l’autorisation

Google suit votre position, même si vous lui refusez l'autorisation

Google suit votre position, même si vous ne lui demandez pas, selon une enquête de l’Associated Press. Les résultats, qui ont été confirmés par des chercheurs en informatique de l’université de Princeton, prouvent que de nombreux services Google sur Android et sur iPhone stockent des données de localisation, que les paramètres de confidentialité indiquent ou non le contraire.

L’AP a commencé à examiner la question lorsque K. Shankari, une chercheuse diplômée de l’Université de Californie à Berkley, a désactivé son historique de localisation sur son appareil Android — mais a quand même reçu une notification lui demandant de faire un tour chez Kohl.

Bien que Google demande la permission d’utiliser les informations de localisation (telles que la demande d’accès pour une utilisation dans la navigation), le problème réside dans le paramètre « Historique de localisation ». Si la page d’assistance de Google indique que « vous pouvez désactiver l’historique de localisation à tout moment et que les lieux que vous visitez ne seront alors plus stockés », l’enquête de l’AP a conclu que cela n’était pas vrai.

Le rapport détaillé comprend une carte illustrant les trajets quotidiens de Gunes Acar, un chercheur de Princeton. Même si l’option « Historique de navigation » est désactivée sur son smartphone Android, la carte indique exactement où il a voyagé et enregistre les données sur son compte Google.

Même si les utilisateurs « mettent en pause » l’historique de navigation pour empêcher l’entreprise d’enregistrer leur emplacement, l’AP indique que « les applications Google stockent automatiquement les données de localisation horodatées sans vous le demander ». AP a constaté que le fait de mettre en pause l’historique n’empêche pas l’entreprise d’enregistrer un instantané chaque fois que vous ouvrez Maps, ou de déterminer où vous êtes lorsque votre appareil Android se met automatiquement à jour pour vous donner le temps qu’il fait.

La désactivation oui, mais …

De plus, une recherche rapide sur Google pour les éléments aléatoires sur votre appareil n’est apparemment pas à l’abri du suivi. Même si votre recherche n’est pas liée à l’emplacement, elle permet toujours à l’appareil de déterminer votre position et de l’enregistrer sur votre compte Google.

En réponse aux conclusions, Google a publié une déclaration à l’AP : « Google peut utiliser l’emplacement pour améliorer l’expérience des utilisateurs de différentes manières, notamment : l’historique des sites, les activités Web et les applications et les services de géolocalisation au niveau des terminaux. Nous fournissons des descriptions claires de ces outils et des contrôles robustes pour que les utilisateurs puissent les activer ou les désactiver et supprimer leurs historiques à tout moment ».

Le géant de la technologie affirme que les utilisateurs peuvent désactiver un autre paramètre intitulé « Activité sur le Web et les applications », activé automatiquement sur votre appareil. Il s’agit d’un paramètre qui stocke des informations provenant d’applications et de sites Web sur votre compte Google.

Si vous désactivez cette option, Google ne pourra pas enregistrer les marqueurs de lieu, ainsi que des informations en fonction de votre recherche et de votre activité. Mais l’AP note également que la désactivation de cette configuration pourrait modifier l’efficacité de Google Assistant, ce qui pourrait affecter grandement ceux qui en dépendent souvent.

Mots-clé : Google
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.