Fermer
Navigateurs Web

Google interdit l’installation d’extensions Chrome à partir de sites Web tiers

google-to-ban-installation-of-chrome-extensions-from-third-party-websites-521530-2

Google a annoncé ce mardi qu’elle prévoyait de supprimer les installations d’extensions Chrome non vérifiées, ce qui rendrait impossible leur installation depuis des sites Web tiers. Le géant de la recherche a toujours essayé d’améliorer les installations d’extension dans son navigateur, permettant aux utilisateurs de les installer à partir du Chrome Web Store et des sites Web tiers si les développeurs ne souhaitaient pas publier leurs extensions sur le Chrome Web Store.

Mais, Google explique que la majorité des plaintes concernant la qualité et la sécurité des extensions Chrome peuvent être attribuées aux installations en ligne. Autrement dit, les extensions installées à partir de sites Web autres que le Chrome Web Store ne sont donc pas vérifiées par des avis, des descriptions, etc. Le géant de la recherche a donc décidé de retirer immédiatement cette fonctionnalité pour toutes les extensions publiées.

« Les extensions publiées pour la première fois le 12 juin 2018, ou plus tard, qui tentent d’appeler la fonction chrome.webstore.install() redirigeront automatiquement l’utilisateur vers le Chrome Web Store dans un nouvel onglet pour terminer l’installation », explique James Wagner.

Plus tard dans l’été, plus précisément le 12 septembre 2018, Google désactivera également les installations pour les extensions existantes. Cela signifie que si des extensions sont installées sur votre navigateur Chrome à partir de sites Web tiers, vous serez automatiquement redirigé vers le Chrome Web Store pour terminer l’installation.

Chrome 71 : la première version à désapprouver les installations en ligne

En outre, Google a annoncé qu’elle prévoyait de retirer la méthode d’installation en ligne de Chrome au début du mois de décembre 2018, et la première version à en être dépourvue sera Chrome 71. La société recommande également aux développeurs d’extension qui distribuent l’extension depuis leurs sites de rediriger les utilisateurs vers le Chrome Web Store.

Ceux qui ne seront pas en mesure de publier leurs extensions sur le Chrome Web Store ou qui ne souhaitent tout simplement pas le faire pour diverses raisons indépendantes des politiques de Google n’ont d’autre choix que de retirer leurs extensions Chrome. Google affirme que cela profitera aux utilisateurs dans le futur pour faire de Chrome un endroit plus sûr pour vos besoins de navigation.

Mots-clé : ChromeGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Microsoft va probablement lancer son nouvel « appareil mobile » cette année

La prochaine tendance dans le domaine matériel semble être le facteur de forme de l’ordinateur portable à double écran, qui...

Fermer